C’est devenu un véritable cauchemar pour les utilisateurs de smartphones. Principal argument de vente aujourd’hui en magasin, l’autonomie d’un terminal est considérée comme le plus gros inconvénient des smartphones. Comment faire en sorte de ne pas trop consommer d’énergie ?Comment améliorer l’autonomie de son smartphone ? Et surtout, comment faire en sorte que son smartphone reste opérationnel avec le moins de fonctionnalités activées ? Nous avons dressé une liste des petites astuces à mettre en pratique pour augmenter de quelques heures l’autonomie de votre smartphone…

© AFP
© AFP

N’activer le Wifi que lorsque c’est nécessaire. Beaucoup d’entre vous l’ignorent, mais laisser le Wifi activé en permanence peut considérablement affecter l’autonomie de votre smartphone. Et quand on sait qu’activer et désactiver le Wifi ne prend généralement pas plus de deux petits secondes grâce aux raccourcis intégrés aux centres de notification, il serait bête de garder cette mauvaise habitude…

Apprenez à gérer la luminosité de l’écran. L’écran est l’une des composantes les plus énergivores de votre smartphone. Dès lors, il est essentiel d’apprendre à le maitriser. La plupart du temps, avoir une luminosité maximale ne sert à rien. L’écran n’a besoin d’une luminosité très forte pour améliorer la lisibilité qu’en plein soleil. De même, la luminosité choisie par défaut est souvent beaucoup trop forte. Trouver le juste milieu vous permettra de gagner quelques dizaines de minutes de charge par jour.

N’activez le GPS, Bluetooth et NFC que lorsque c’est nécessaire. Peu utilisées, ces trois fonctions restent indispensables, mais uniquement sous certaines conditions. En limitant l’utilisation du GPS sur la route, du Bluetooth pour écouter de la musique et de la NFC pour l’envoi de fichiers, vous remarquerez très vite qu’il est possible de gagner encore une fois de l’autonomie avec votre smartphone. Et comme le Wifi, ces fonctions sont facilement activables par le biais du centre de notifications et des raccourcis intégrés.

Limitez le nombre d’apps en tâche de fond. Là encore, il est question d’apprendre à se servir correctement de son smartphone. Sur Android comme sur Windows, il est possible de décider quelles apps doivent rester ouvertes ou être fermées en accédant au multitâche (la flèche pour Windows, les deux fenêtres pour Android). En laissant votre doigt appuyé, vous verrez plusieurs fenêtres s’afficher. Il vous sera ensuite possible de fermer certaines applis en cliquant sur la croix en haut à droite de chacune d’elles. A noter que les applis les plus énergivores sont souvent celles qui se mettent continuellement à jour, comme Facebook ou Twitter. Si vous êtes un gros consommateur d’apps, il peut s’avérer très intéressant de mettre en place des règles pour chaque app séparément, en fouillant dans les paramètres.

Activez l’économiseur de batterie. De plus en plus de smartphones intègrent un mode économiseur de batterie qui permet de continuer à utiliser son smartphone quelques heures de plus lorsque la batterie passe sous la barre des 10%. En pratique, la majorité des fonctionnalités sont désactivées et les mises à jour d’applis bloquées. Une fonction toujours intéressante si vous attendez un coup de fil urgent et que vous ne maitrisez pas assez votre smartphone pour désactiver indépendamment chaque fonctionnalité pour en booster l’autonomie.

Allongez les intervalles des notifications. Il s’agit là d’une petite astuce, qui n’augmentera que de peu l’autonomie de votre smartphone, mais qui peut néanmoins vous aider à faire des économies… Sur Android comme sur Windows, il est souvent possible de configurer chaque app individuellement pour décider la fréquence des mises à jour. En pratique, toutes les x minutes, votre smartphone se connecte à Internet pour vérifier si vous avez reçu un email. Or, cette connexion utilise la batterie pour récupérer des infos sur le réseau. En limitant la vérification à un cycle limité (toutes les 60 minutes par exemple, au lieu de toutes les 15), vous pourrez gagner de précieuses minutes.

Désactivez le son du clavier. Croyez-le ou non, le son de votre clavier consomme une petite quantité d’énergie. Supprimer le bruit qu’il émet vous permettra non seulement d’augmenter l’autonomie de votre smartphone mais aussi d’apaiser vos voisins dans le bus et le métro. De la même manière, le bruit d’activation et désactivation du lockscreen consomme également un peu d’énergie. En fouillant dans les fonctionnalités, vous trouverez facilement comment désactiver ces bruits aussi inutiles que gênants.

Optez pour un fond d’écran noir. Les terminaux dotés d’écrans AMOLED peuvent réaliser de grosses économies en énergie si vous optez pour un fond d’écran sombre. En effet, un écran AMOLED consomme beaucoup plus d’énergie lorsqu’il doit afficher un ton clair.

On en parle sur le forum.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.