Drôle de décision que celle de Google de faire machine arrière en supprimant la fonction d’édition de documents dans Google Drive pour proposer quatre applis distinctes.

edition

Le géant du Web Google a annoncé en fin de semaine dernière trois nouvelles applications mobiles : Google Docs, Google Sheets et Google Slides, qui permettront aux possesseurs de smartphones de créer et éditer différents types de documents, à la manière de la suite Office de Microsoft.

Et pour pousser les utilisateurs à installer ses applis, Google est prêt à tout, y compris à supprimer une fonction d’édition de documents pourtant très populaire sur son cloud Google Drive. Désormais solidaire des trois autres applications, l’application Drive n’est plus suffisante pour gérer ses documents stockés en ligne.

Avec cette décision, Google démontre sa volonté de venir concurrencer Microsoft avec une suite bureautique complète. Un concept intéressant, d’autant plus que la suite de Google a le mérite d’être gratuite, mais qui se retourne ici contre Google. En termes de qualité et de productivité, la suppression de la fonction d’édition risque en effet de faire de gros dégâts sur Drive.

Reste à présent à voir si cela sera suffisant pour pousser les utilisateurs à adopter Google Docs…

On en parle sur le forum.