L’opérateur annonce 28.000 nouveaux abonnés sur les trois premiers mois de l’année ainsi qu’un vaste nettoyage dans ses cartes prépayées inactives.

base-4g-201403
Carte de couverture Base 4G – mars 2014

Au contraire de son tourmenté concurrent Mobistar, Base présente des résultats relativement positifs. Certes, l’entreprise poursuit la désactivation massive de comptes prépayés dormants mais engrange tout de même un peu moins de 30.000 nouveaux contrats sur le premier trimestre de 2014. Qui plus est, le taux de désabonnement reste faible tandis que les revenus s’érodent continuellement à 152 millions d’euros (-6 par rapport à fin 2013).

L’entreprise indique, par ailleurs, avoir atteint un taux de couverture de la population en 4G de 46%. Il s’agit, bien entendu, de l’obtention d’un signal en extérieur. La garantie d’une connexion LTE à l’intérieur des bâtiments est toujours faible. La situation de Bruxelles est esquivée pour l’instant.

Base a également réservé deux millions d’euros afin de couvrir de nouvelles taxes wallonnes sur les sites d’émission d’ondes. Une initiative qui pénalise quelque peu les marges de l’opérateur.

Les activités fixes de Snow n’ont pas été commentées, ce qui suggère des résultats commerciaux peu favorables.

On en parle sur le forum