Après une batterie de tests auprès de 4.500 clients, l’opérateur historique commercialise son espace de stockage en ligne uniquement auprès des utilisateurs de l’internet fixe.

belgacom-cloud

Après le cloud mobile de Mobistar, voici le Belgacom Cloud (bientôt renommé Proximus Cloud). Concrètement, un espace de 10 Go sera octroyé gratuitement à chaque client du réseau internet fixe. Pour 30 Go, 2,95 euros par mois seront requis tandis que 200 Go ponctionneront 9,95 euros par mois. Le service fonctionne sous Windows et sous Mac tandis que des applications sont livrées sous iOS, Android et Windows Phone. Picasa, Facebook et Dropbox sont intégrables.

A titre de comparaison, Mobistar offre 16 Go à une sélection de ses clients mobiles. Doubler cet espace demande deux euros par mois. Les serveurs de Google restent nettement plus accessibles, tout comme l’offre européenne Hubic de OVH (10 To pour 10 euros ou 100 Go pour un euro par mois). L’avantage déterminant du Belgacom Cloud réside dans le lien établi avec Belgacom TV. Il en, en effet, possible de visualiser du contenu multimédia sauvegardé dans l’espace de stockage au sein de l’interface télévisuelle.

On en parle sur le forum

2 Commentaires

  1. Chez Google pour 10$ (même pas euros) on a 1 To ! Et puis l'”avantage” de pouvoir passer par Belgacom TV, faut pas déconner hein. Vous ne pourrez le faire que de chez vous, pas de chez un amis j’imagine. De plus, l’interface de BelgacomTV est tellement anti-user-friendly qu’il vaut mieux passer par un système alternatif. Il en existe plein, même pas besoin d’avoir une nouvelle télé pour ça.
    Et je n’ose même pas imaginer la qualité de leurs applications si c’est du niveau de leur “TV Partout” (il suffit d’aller voir les commentaires sur le Google store).
    Bref, Belgacom est déjà en retard de deux guerres.

    • TV Partout fonctionne très bien et 10 GB c’est déjà pas pas avec tout les autre cloud ça va faut pas toujours tout critiqué.

Comments are closed.