Devenue progressivement désuète sous l’ère Bellens, la dénomination commerciale Proximus va devenir l’unique appellation des produits de l’opérateur historique belge.

belgacom2proximus
La transition sera rapide…

Dominique Leroy, fraîchement promue CEO de Belgacom, ne fait pas les choses à moitié. Alors que son prédécesseur avait entamé et exécuté l’engloutissement de Proximus, elle change radicalement de cap en imposant ce nom pour l’ensemble des produits, tant  mobiles que fixes, de l’entreprise. Signifiant littéralement « le plus proche », ce mot latin véhicule effectivement davantage d’aspects positifs auprès des consommateurs et ne dispose d’aucun lien avec la mobilité. Toutefois, la qualité du réseau mobile est une empreinte durable dans l’esprit des consommateurs, ce qui peut provoquer un sentiment plus enthousiasmante lorsqu’il s’agit de vendre, par exemple, les services télévisuels.

La mutation, entamée il y a quelques semaines, prendra fin avant 2015. Les boutiques et produits devront subir une légère refonte afin de coller à cette nouvelle communication. Bien entendu, Belgacom – pardon, Proximus – dispose des moyens nécessaires pour diffuser la nouvelle auprès du public. La question reste cependant sur la réutilisation du désormais célèbre Struggle For Pleasure de Wim Mertens dans les publicités audio et vidéo du groupe. L’avenir proche le dira…

En attendant, l’opérateur a mis en place un site afin d’informer ses clients sur cette profonde modification: belgacom2proximus.be

On en parle sur le forum