L’ex-chanteur canadien Justin Bieber a été victime le week-end dernier d’un détournement de compte sur Twitter, qui aurait permis d’installer un logiciel malveillant sur plusieurs millions de machines.

bieber

Victime d’un détournement de compte le week-end dernier, l’ex-chanteur canadien Justin Bieber est devenu complice, sans le vouloir, du déploiement massif d’un malware sur la toile.

Un hacker, qui se serait emparé de son compte pendant une quinzaine de minutes, a partagé un tweet intégrant un lien qui installait automatiquement un logiciel malveillant sur la machine de l’utilisateur. Le message l’accompagnant, “Justin Bieber Cemberut?”, pour “Justin Bieber renfrogné?” en indonésien, était censé attirer l’attention de ses fans qui se sont précipités en masse pour découvrir le mystère de ce message, et se sont jetés malgré eux dans le piège tendu par le hacker.

Pour l’heure, difficile de peser les conséquences de cet acte. Plusieurs millions auraient pu être contaminées, même si les chances qu’un aussi grand nombre de followers aient cliqué sur le lien sont plutôt maigres.

L’équipe de Justin Bieber a par ailleurs publié un message sur son compte Twitter pour présenter ses excuses et demander aux fans de ne pas cliquer sur le lien partagé plus tôt par le hacker.

On en parle sur le forum.