Le géant américain Google a confirmé mercredi qu’il avait fait appel de la décision de la Cnil de le sanctionner pour n’avoir pas rendu conforme au droit français sa politique de confidentialité des données sur internet.

© AFP
© AFP

“Nous nous sommes pleinement impliqués tout au long des échanges avec la Cnil afin d’expliquer notre politique de confidentialité et la façon dont elle nous permet de créer des services plus simples et plus efficaces. Nous faisons appel de sa décision“, a indiqué un porte-parole du groupe américain à l’AFP.

La Cnil est l’organisme chargé de protéger en France les libertés individuelles dans le domaine informatique.

AFP

On en parle sur le forum.