Un sous-traitant taïwanais en équipements électroniques a porté plainte contre le géant sud-coréen Samsung, numéro un mondial des téléphones portables, pour violation de brevets sur sa technologie optique, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué.

© AFP
© AFP

Largan Precision Co. est concepteur et producteur de lentilles asphériques utilisées dans les portables, les «notebooks» (petits PC portables), l’automobile et les appareils photos numériques. Il serait notamment fournisseur de Samsung et d’Apple.

L’industriel a saisi un tribunal fédéral de Californie du Sud au motif que «plusieurs» produits commercialisés par Samsung utiliseraient sans autorisation le design breveté de ses lentilles.

Largan n’a pas révélé le type de produits incriminés mais selon le quotidien des affaires taïwanais Commercial Times, qui cite des sources anonymes, Largan souhaite obtenir réparations pour six brevets identifiés dans le Galaxy Note II.

La quasi-totalité des grands groupes technologiques s’accusent sur plusieurs continents de violations de brevets.

L’affrontement Apple-Samsung, dont les résultats ont jusqu’ici été très variables selon les pays, est particulièrement suivi car ils sont les deux acteurs dominants sur les marchés des smartphones et des tablettes, et aussi parce qu’à travers Samsung, Apple s’attaque indirectement à Google et à son système d’exploitation mobile Android, utilisé par toute une série de fabricants.

Samsung a conforté sa place de numéro un mondial des smartphones au troisième trimestre alors que la part de marché de l’américain Apple a reculé.

AFP

On en parle sur le forum.