ArtisanArt : une boutique en ligne pour les artisans de chez nous…

Initiative lancée en 2012 par Pierre Moreau, ArtisanArt est une nouvelle plate-forme de ventes en ligne qui permet aux artisans d’élargir leur clientèle en vendant leurs produits sur Internet. En l’espace d’un an seulement, plus de 110 artisans ont déjà rejoint la bannière de la startup belge Shopart.

Capture d’écran (86)

Si l’Internet présente un potentiel infini pour les artisans, lancer son propre business en ligne peut non seulement s’avérer très couteux mais n’est aussi pas une mince affaire. Il faut en effet compter entre 5 et 10.000€ pour avoir une plate-forme de vente sécurisée et un site qui tienne toutes ses promesses au niveau des performances, et généralement plusieurs mois de travail acharné avec une équipe de développement qui ne saisit pas toujours les exigences du commerçant… Et une fois la boutique en ligne, l’artisan n’est pas au bout de ses peines puisqu’il lui faut encore parvenir à attirer des internautes, ce qui n’est pas une mince affaire si on ne sait pas commencer s’y prendre.

Dès lors, l’idée de se tourner vers des plates-formes de ventes comme eBay ou Amazon ne semble pas totalement dénuée de sens. Néanmoins, les habitudes ont la dent dure, et rares sont les amateurs d’art à rechercher activement des toiles ou des bijoux sur de tels sites. Confronté à une telle problématique, Pierre Moreau a eu l’idée de mettre sur pieds ArtisanArt, une plate-forme de ventes en ligne qui propose aux artisans de vendre directement leurs produits aux internautes, sans payer de frais d’inscription.

La SPRL fonde son business model sur des commissions de 25% sur toutes les ventes (pour un volume de 500€ par mois, 17% au-delà). Et cela marche! En l’espace d’un an seulement, la startup a attiré plus de 110 artisans dans ses filets et propose aujourd’hui plus de 1100 articles à vendre.

Simple à utiliser, la plateforme permet à l’artisan de mettre en vente ses propres objets par lui-même sans passer par un agent ou une tierce personne.

Grâce à ArtisanArt, les artisans ont la possibilité d’augmenter leurs volumes de ventes et de se créer une nouvelle clientèle, qui n’a bien souvent jamais entendu parler de leurs produits.

Capture d’écran (87)

Pour bâtir sa réputation, la startup peut compter sur son expérience. Avant de lancer cette plate-forme de ventes en ligne, ArtisanArt organisait déjà deux salons consacrés aux amoureux des Métiers d’Art. Avec plus de 20.000 visiteurs chaque année et 200 exposants, le salon, organisé chaque année à Bruxelles à l’automne et en Wallonie au printemps, représente une formidable vitrine pour la plate-forme en ligne. Désormais, les artisans peuvent continuer à vendre leurs produits toute l’année et bénéficier d’une visibilité unique sur la toile grâce à une plate-forme qui leur est spécifiquement dédiée.

Et à en croire le fondateur de la plate-forme, ArtisanArt est bien parti pour durer. “Notre objectif est d’avoir entre 5000 et 10000 artisans sur notre plate-forme d’ici trois ans.”

On en parle sur le forum.