Depuis quelques jours, le débat fait rage sur Internet : une enquête aurait montré que les iPhone, et plus généralement tous les smartphones, seraient plus énergivores que les réfrigérateurs. Cependant les résultats obtenus sont très contestés.

© AFP
© AFP

Le rapport de Mark Mills a fait l’effet d’une bombe sur Internet : selon le PDG de la société de recherche Digital Power Group, un iPhone serait plus énergivore qu’un réfrigérateur. Il avait pris en compte, pour obtenir ce résultat non pas l’électricité nécessaire pour recharger un smartphone mais l’énergie utilisée pour se connecter à un réseau wi-fi, regarder une vidéo, télécharger des documents… De nombreux internautes étaient sceptiques face à la comparaison faite entre le frigo et l’iPhone, notamment en raison des chiffres très élevés avancés par Mills. En effet, d’autres calculs donnent des résultats beaucoup moins stupéfiants.

Selon Mark Mills, un Go de donnée nécessite 19 kWh, et c’est là que se trouverait son erreur. Par exemple Centre d’Efficience Énergétique des Télécommunications (CEET) de Melbourne avance quant à lui le chiffre de 2 kWh par Go. A partir de là, les résultats obtenus sont totalement différents : en estimant que les utilisateurs consomment 19 Go par an, Mark Mills affirme qu’un smartphone consomme 361 kWh… alors que les chiffres du CEET nous amènent à une consommation de 38 kWh, bien plus faible que les 332 kwH annuels du réfrigérateur.

Réagissez sur le forum.

Diane Berger (St.)