Bing : des pop-ups d’avertissement sur les sites exposant de la pédopornographie

La pédopornographie n’a plus sa place sur le Web britannique. Après le gouvernement britannique, c’est au tour de Microsoft d’annoncer une mesure qui permettra d’avertir les internautes lorsqu’ils consultent du contenu à caractère pédopornographique sur la toile…

© AFP
© AFP

Si la Police du Web patrouille depuis des années les sites pédopornographiques en référençant les adresses IP qui accèdent à ce type de contenu, peu d’actions visaient jusqu’à présent à avertir l’internaute de la menace qui pesaient sur lui.

Avec son nouveau système de pop-ups d’avertissement, Microsoft espère réduire la consultation de sites à caractère pédopornographique. Désormais, les internautes britanniques qui chercheront des images pédopornographiques sur le moteur de recherche Bing verront apparaître une fenêtre d’avertissement, indiquant qu’ils consultent un contenu interdit d’accès par la législation britannique.

Cette nouvelle mesure intervient quelques jours seulement après l’introduction d’un nouveau plan du gouvernement britannique, visant à mieux encadrer l’accès au contenu pornographique sur Internet, en particulier chez les plus jeunes.

Pour l’heure, Microsoft semble réserver ce système de pop-ups au seul territoire britannique. Il n’est cependant pas exclu que l’entreprise américaine décide d’étendre son système d’avertissement à d’autres territoires, en concertation avec les législateurs locaux.

On en parle sur le forum.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.

A lire aussi: