Le constructeur finlandais Nokia a annoncé ce mardi l’abandon définitif de la production de smartphones Symbian, plus d’un an après avoir adopté la plate-forme Windows Phone. Les derniers modèles de smartphones Symbian seront livrés aux revendeurs dans les prochains jours.

© AFP
© AFP

Autrefois très populaire, le système d’exploitation Symbian s’est petit à petit effacé face à une concurrence très agressive qui a très vite adopté à l’unisson Android.

L’an dernier, Nokia lançait son dernier smartphone Symbian, le 808 PureView, un haut de gamme équipé d’un super capteur de 41 mégapixels, conçu pour les photographes amateurs. Plus d’un an plus tard, le fabricant annonce la fermeture définitive des chaines de montage de smartphones Symbian. L’OS, désormais désuet, ne se vend plus que dans une poignée de marchés émergents, et a été progressivement remplacé par Windows Phone pour le haut et milieu de gamme, et par Asha pour l’entrée de gamme.

Cet été, Nokia livrera ses derniers smartphones Symbian aux revendeurs. L’OS s’effacera ensuite progressivement, pour laisser sa place à Windows Phone et à la gamme de terminaux Lumia du constructeur.