Google lance ses Chromebooks en France, Allemagne et aux Pays-Bas

Si les Chromebooks ne sont pas le succès escompté, cela n’empêche pas Google de voir grand pour son système d’exploitation. Disponible depuis plusieurs mois aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, le Chromebook débarque sur six nouveaux marchés : la France, l’Allemagne, l’Irlande, les Pays-Bas, l’Australie et le Canada.

S’il n’est pas encore très connu sous nos latitudes, le Chromebook commence petit à petit à faire parler de lui dans les médias. Cet étrange ordinateur tournant sous Chrome OS, un système d’exploitation “dans le Cloud” qui exploite la suite logicielle de Google.

Plutôt limité au niveau des fonctionnalités – impossible d’installer des programmes tiers, de jouer voire même de l’utiliser une fois “déconnecté” du Web – le Chromebook était jusqu’à présent un ordinateur bon marché, vendu à un tarif avoisinant les 200-300€. Le Pixel, le premier ordinateur tactile de Google, tournant également sous Chrome OS, est à l’inverse un ordinateur haut de gamme vendu à 1300$ et destiné aux professionnels de l’image.

Très populaire au sein des écoles, le Chromebook est également un ordinateur portable d’appoint idéal pour le travail. Disponible jusqu’à présent dans seulement deux pays, il débarque aujourd’hui même sur six nouveaux marchés. Si la Belgique ne figure pas parmi les heureux élus, le consommateur belge pourra toujours se tourner vers les pays limitrophes puisque France, Allemagne et Pays-Bas proposent dès aujourd’hui plusieurs modèles de Chromebooks à la vente.

Pour rappel, l’offre est pour l’instant composée de plusieurs modèles différents, signés HP, Samsung, Acer et Lenovo.

On en parle sur le forum.