Si l’entreprise Kodak telle qu’on la connaissait a cessé la production d’appareils photos depuis plus d’un an maintenant, une entreprise chinoise répondant au nom de JK Imaging a vu dans son nom une opportunité marketing formidable.

© DR

Rappelez-vous, il y a à peu près un an, Kodak se retrouvait malgré lui au coeur de l’actualité. L’ex-géant de la photographie annonçait son dépôt de bilan. Pourtant, si l’entreprise a loupé le virage au digital, elle jouit aujourd’hui encore d’une renommée internationale. Connue de tous, son nom demeure une “formidable opportunité” aux yeux de certains jeunes constructeurs souhaitant accélérer leur croissance.

Pour tenter de rester à flots, l’entreprise liquide ses activités et avait récemment annoncé la revente de son porte feuille de brevets à Apple et Google. L’étape suivante? Un accord de licence avec l’entreprise chinoise JK Imaging. Cette fois, plus question de revendre des actifs de la marque, ou de liquider des activités. Kodak s’est depuis bien longtemps séparé de son département “Imaging”. En réalité, JK Imaging a décidé d’exploiter la marque Kodak en créant une nouvelle gamme d’appareils photos, caméras et projecteurs estampillés “Kodak”.

Si l’entreprise garde un certain mystère autour de ses produits, elle promet que ses produits resteront “connectés” grâce à l’intégration d’une fonction Wifi. D’après le communiqué, les premiers modèles d’appareils photo Kodak de nouvelle génération débarqueront sur le marché au cours du troisième trimestre de l’année.

On en parle sur le forum.