Légende vivante du Web et fondateur de McAfee Security, John McAfee a récemment été arrêté par les autorités du Guatemala. Accusé de meurtre au Belize, prochainement extradé vers le pays, l’homme d’affaires de 67 ans ne perd pas le nord. Il vient de vendre les droits d’exploitation de sa vie à une société canadienne, qui se chargera de décliner son histoire en fiction.

Depuis quelques semaines, les aventures de John McAfee, fondateur de la firme spécialiste de la sécurité en ligne McAfee, agitent le Web. Accusé d’un meurtre qu’il n’aurait pas commis, McAfee a quitté son domicile du Belize et s’est envolé vers le Guatemala, où il comptait trouver refuge. L’homme d’affaires est accusé par les autorités du Belize d’avoir tué un homme d’une balle dans la tête. Le cadavre aurait été retrouvé dans la piscine du complexe résidentiel où McAfee habite. Bien connu des autorités locales, l’homme de 67 ans a été accusé à plusieurs reprises de trafic de drogue et d’armes.

Pour expliquer sa cavale, John McAfee affirme que les autorités de sa terre d’accueil, le Belize, souhaitent l’exécuter une fois jugé. Le gouvernement du Belize a souligné qu’il était uniquement question d’analyser les faits et de l’emprisonner pour le meurtre s’il est effectivement reconnu comme le meurtrier de son voisin. Le Guatemala, à l’écoute des exigences du Belize, aurait accepté d’extrader John McAfee, qui avait été saisi par les autorités après s’être fait soigner dans un hôpital pour des douleurs cardiaques.

Durant sa cavale, John McAfee a demandé à plusieurs fois l’aide des internautes pour tenter de convaincre le Guatemala de ne pas l’extrader. Il a également nargué les autorités du Belize en publiant de nombreux messages sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui, on apprend qu’Impact Future Media, un groupe canadien, aurait racheté les droits d’adaptation de son existence et envisagerait de les porter en fiction. Un show télévisé répondant au nom de “Running in the Background: The True Story of John McAfee” serait déjà dans les cartons et prêt à faire le buzz en 2013. Reste à présent à voir si cette couverture médiatique influencera la décision judiciaire…

On en parle sur le forum.