Facebook surveille vos conversations pour trouver les criminels

Big daddy is watching you! Voilà qui pourrait résumer l’information rapportée par Mashable, qui informe les internautes de la présence d’une structure de surveillance des discussions sur Facebook, permettant notamment de surveiller les activités criminelles et les prédateurs sexuels.

Si vous pensiez que tout était permis sur Facebook, vous aviez tort. Mashable révèle dans un article que le réseau social utilise un système de surveillance des conversations pour trouver les activités criminelles et les prédateurs sexuels et les dénoncer ensuite à la police. Tout cela se fait grâce à un programme qui contrôle toutes les conversations du réseau et vérifie certains éléments, tels que des liens entre certains membres du site qui présentent une grande différence d’âge. Une fois que le cas est considéré comme suspect, il est transmis à un employé de Facebook qui analyse les discussions et les transmet aux autorités compétentes.

Si l’information rassurera sans doute les parents sceptiques, qui pensaient leurs enfants livrés à eux même sur la toile, il faut bien avouer qu’elle tend également à inquiéter certains utilisateurs, qui y verront une absence totale de confidentialité dans les conversations et surtout le risque de voir le réseau abuser de cette position pour glaner quelques informations.

Pour le chef de la sécurité Joe Sullivan, “Facebook n’a jamais voulu créer un environnement dans lequel des employés du réseau vérifient des communications privées.” Ce serait d’ailleurs la raison pour laquelle le réseau a créé une technologie qui permet d’avoir un ratio de faux éléments positifs très bas.

L’information, rapportée par Reuters, a donc bel et bien été confirmée par le réseau social, qui a confirmé son rôle dans la sécurité de ses membres et précisé avoir collaboré avec les autorités dans plusieurs cas,  notamment  pour l’arrestation et le jugement d’un pédophile sous surveillance.

On en parle sur le forum.

[ Source : Mashable ]