L’ASBL Amazone lance sa nouvelle campagne contre le sexisme ordinaire. La campagne, intitulée “Play Equal. Skip stereotypes” a pour but d’interpeller l’opinion publique mais aussi de la déranger un peu. Quatre clips de sensibilisation ont été réalisé pour la campagne. Via ces clips, l’ASBL Amazone souhaiterait pousser les gens, et surtout les jeunes, à s’interroger sur le sexisme ordinaire.


En effet, de plus en plus de jeunes partent sur l’idée que l’égalité homme/femme est acquise et que le combat pour cette égalité appartient donc au passé. Pourtant aujourd’hui, les stéréotypes de genre sont encore souvent véhiculés dans notre société, parfois même de manière inconsciente. “Les femmes sont plus douces mais aussi plus émotives” ou encore “Les hommes sont plus forts et sont plus à l’aise avec l’autorité” sont des idées reçues très courantes.
Les clips mettent en scène des femmes et des hommes dans des situations du quotidien.
Voici les clips :

[youtube 0VHgAFO-07w]

[youtube DVnxMyrAQU4]

[youtube PXE_8vA0_5E]

[youtube HGbgYyq-80M]

Et comme le dit la conclusion sur le site “Skip stereotypes” :”Pour comprendre ces rapports sociaux de genre, il est important de déconstruire les clichés, d’ouvrir les schémas fermés et traditionnels et de nous défaire de ces stéréotypes qui nous collent à la peau !

7 Commentaires

  1. Rolala, ça n’a aucun intéret…
    Ces clips sont aussi nuls qu’inintéressants et ne sont même pas très clairs quant à ce qu’ils essayent de dénoncer.
    1: Elle n’avait qu’à pas se baisser pour ramasser ce bête bic, quand on met une jupe on fait gaffe.
    2: Comme si un gonzesse ne faisait jamais de soirées filles avec ses copines… Bouh le vilain qui va voir ses potes
    3: O mon dieu, il a regardé un pub sloggy avec des beau ptits culs, c’est dur à encaisser ça…

    Si ces pauvres gonzesses n’ont que ces non-problèmes à déplorer dans leur vie, elles sont les plus heureuses de cette planète.
    Il y a tellement de vrais problèmes à dénoncer que ces clips en sont ridicules !!!

    • Le gars se casse pour voir ses potes en plantant sa copine avec la vaisselle sale, au milieu d’un repas romantique (parce que le repas ne finit pas comme il le souhaite ? (galipettes)).
      Amusant que tu n’as pas vu la vaisselle sale, l’air déçu de la fille…

      Une expérience a démontré qu’on ne voit que ce dont on a conscience. C’est la preuve…
      Dans l’expérience, un film tourné dans une grande ville était projeté à des indiens qui n’avaient jamais été en contact avec la “civilisation”. Quand on leur a demandé ce qu’il avait vu ils ont répondu “des poules”… En effet il y avait quelques poules déambulant sur le carrefour. Ils n’ont pas parlé du reste parce que ça n’avait pas de sens pour eux. Comme quoi…

      • C’est du cliché de “Chienne de garde” Belge (Amazone, j’ai jamais compris ces noms “guerriers”) avec le message “tous les hommes sont des salauds” ? Les questions que je me pose, c’est : pourquoi ramasse t-elle le bic et pourquoi reste t-elle avec ce gros blaireau qui la plante ?

      • C’est pour cette raison que je ne suis pas sur que cette campagne porte ses fruits si elle ne prêche que les convaincu(e)s.
        je trouve cette campagne saumâtre.
        Il y en a eu de plus inspirées qui prenait le spectateur à contre pied pour lui montrer l’absurdité de ses préjugés.

  2. Wow. Ou bien c’est complètement ironique, ou bien je comprends mal le message. Les stéréotypes les plus flagrants dans ces vidéos, ce sont sans aucun doute ceux utilisés pour dépeindre les hommes.

  3. Les hommes sont TOUS des misogynes qui ne pensent qu’au sexe, qui ne font pas confiance aux femmes dans le travail, qui ne prennent pas soin d’eux, qui sont alcooliques… On peut ajouter plein de clichés. La guerre des sexe c’est du temps de perdu. Les hommes sont comme les mères les ont élevés. A elles de revoir leur éducation. Pardon les femmes s’occupent de l’éducation? Ben oui jusqu’à pas très longtemps c’était comme ça, mais quelques hommes ont changé les mentalité et gère les enfants pendant que leurs femmes travaillent. Mais je pense qu’eux sauront montrer que les femmes et les hommes peuvent vivre ensemble sans pour autant se bouffer le nez.
    Sinon, pour les idées reçues: “Les femmes sont plus douces mais aussi plus émotives” ou encore “Les hommes sont plus forts et sont plus à l’aise avec l’autorité”, je pense que les femmes sont plus douce, plus émotive (je me rappelle de larme d’une certaine Ségolène), que les hommes sont plus forts, par contre, l’autorité me semble partagée. Vous pouvez toujours me sortir une culturiste, mais les cas particulier non jamais fait l’égalité. On peut tout classer et on obtient toujours une belle courbe (de Gauss) dont on peut tirer des “règles”. Nous sommes différents et complémentaires.

Comments are closed.