Jake Davis, 18 ans et soupçonné d’être un porte-parole des groupes informatiques LulzSec et Anonymous, a été remis en liberté conditionnelle. L’adolescent britannique, plus connu sur la toile sous le nom de “Topiary”, est accusé d’avoir piraté des sites internet, dont celui du bureau britannique des affaires criminelles (Serious Organised Crime Agency, l’équivalent britannique du FBI américain), pas moins.

Jake Davis ne peut pas avoir accès à internet, ni à un ordinateur ou un téléphone portable, et doit respecter un couvre-feu de 22h00 à 07h00.  Il comparaîtra de nouveau devant la justice le 30 août.  Un autre jeune Britannique, Ryan Cleary, 19 ans, accusé d’avoir attaqué le site de Soca, avait été interpellé en juin en Grande-Bretagne, puis remis en liberté conditionnelle.

Le groupe de pirates informatiques LulzSec, qui s’était d’abord fait connaître par des attaques contre des sites de jeux vidéo de Sony et de Nintendo, s’en est aussi pris au FBI, à la CIA et à des sites internet appartenant au groupe international de presse News Corporation de Rupert Murdoch.

A la mi-juillet, la police fédérale américaine (FBI) avait annoncé l’arrestation de 16 personnes aux Etats-Unis dans le cadre de son enquête sur les groupes Anonymous et LulzSec, tandis que les polices britannique et néerlandaise en avaient arrêté cinq autres.

Belga