La Police londonnienne a interrogé un jeune homme de 19 ans soupçonné d’être un des membres de LuzSec. Le présumé hacker a été arrêté lundi soir, rapporte Le Guardian, lors d’une opération commune entre la Metropolitan police central e-crime unit (PCeU) et le FBI. Une importante quantité de matériel a été saisie sur place. Le suspect a été placé en garde à vue à Londres, a précisé la police qui a procédé à son interrogatoire mardi.

Dans un communiqué, Scotland Yard a précisé que cette interpellation avait été menée par ses spécialistes en cyber-criminalité “avec l’aide des services de renseignements” dans le cadre d’investigations sur “des fraudes et des malversations informatiques”. “Cette arrestation fait suite à une enquête sur des intrusions dans des systèmes informatiques et des attaques par déni de service distribué contre un certain nombre d’entreprises internationales et de services de renseignement perpétrées, semble-t-il, par le même groupe”, a précisé la police britannique, qui a aussi travaillé en coopération avec le FBI.

Le groupe de Hacker sévit depuis plusieurs semaines en s’attaquant aux sites gouvernementaux américains, comme la CIA, ainsi qu’à des groupes comme Sony.

LulzSec maintient le mystère autour de cette arrestation en postant sur Twitter : “Seems the glorious leader of LulzSec got arrested, it’s all over now… wait… we’re all still here! Which poor bastard did they take down?” : “Le glorieux leader de LulzSec a apparemment été arrêté, tout le monde le sait maintenant….attendez…nous somme toujours là! Quel pauvre batard a été pris?”. Et un peu plus tard : “Not sure we claimed to hack the UK census or where that rumour started.” “Pas sûr que nous ayons revendiqué d’avoir hacké l’office national des statistiques du Royaume-Uni, ni de où est partie cette rumeur”

Céline Navarro (St.)

1 COMMENTAIRE

  1. Vont-ils se rendre ridicules comme la police espagnole, qui annonçait il y a quelques jours avoir démantelé la tête pensante de Anonymous en arrêtant 3 pauvres bougres? C’est le problème quand la résistance s’organise en réseaux horizontaux: où est “l’ennemi”? Qui est-il?
    WE ARE ANONYMOUS WE ARE LEGION WE DO NOT FORGIVE WE DO NOT FORGET

  2. pensent-ils vraiment qu’un gamin de 19 ans clamant sur tous les toits qu’il fait partie de LulzSec ai vraiment quelque chose à voir avec ces hackers?

    A moins qu’ils ne recrutent n’importent quoi, ce dont je doute…