Nuancer le potentiel cancérigène des téléphones portables

L’ Organisation Mondiale pour la Santé annonçait le mois dernier que téléphones portables peuvent être à l’origine de cancers. Pour le magazine The Economist cette affirmation est bien trop exagérée. Tous dépendrait du type d’ondes radio émises par les téléphones portables et autres appareils électroniques. Ces ondes seraient trop faibles pour pouvoir engendrer une mutation des cellules humaines. Les ondes radios ne sont pas assez porteuses d’énergie pour pouvoir produire des radicaux libres (vecteurs de cancers). Les télévisions, Wi-Fi, Bluetooth, telephones sans fil, portables, micro-ondes et tous les appareils ménagers émettent un niveau d’énergie d’ un millionième d’electron-volt. Ce niveau serait trop faible pour pouvoir causer une ionisation. Pour produire des radicaux libres, les photons doivent comprendre au mois une paire d’electron-volt d’energie. Néanmoins cela ne remet pas en cause les avis de l’ OMS, mais deux avis valent mieux qu ‘un.