L’ Organisation Mondiale pour la Santé annonçait le mois dernier que téléphones portables peuvent être à l’origine de cancers. Pour le magazine The Economist cette affirmation est bien trop exagérée. Tous dépendrait du type d’ondes radio émises par les téléphones portables et autres appareils électroniques. Ces ondes seraient trop faibles pour pouvoir engendrer une mutation des cellules humaines. Les ondes radios ne sont pas assez porteuses d’énergie pour pouvoir produire des radicaux libres (vecteurs de cancers). Les télévisions, Wi-Fi, Bluetooth, telephones sans fil, portables, micro-ondes et tous les appareils ménagers émettent un niveau d’énergie d’ un millionième d’electron-volt. Ce niveau serait trop faible pour pouvoir causer une ionisation. Pour produire des radicaux libres, les photons doivent comprendre au mois une paire d’electron-volt d’energie. Néanmoins cela ne remet pas en cause les avis de l’ OMS, mais deux avis valent mieux qu ‘un.

1 COMMENTAIRE

  1. Cancerigène ou pas je ne prends pas de risque il existe de chouettes combinés qu’on connecte sur le téléphone portable.

    J’en possède un et je suis très content!

  2. très démago cet article,

    n’importe quel étudint ingénieur qui est en 2eme candi peut vous dire que l’énergie portée par l’onde est aussi important que la répétition et la distance d’émission par rapport au “cobaye”.

    exemple,moins d’ 1 personne sur 100 ressent des malaises en présence de wifi: névralgie, problèmes de concentration

    le wifi émet une puissance 30 fois moindre que le gsm

    personellement, quand on vendait encore des tv avec un tube cathodique au carrefour,je ne pouvais pas rester devans le stand de présentation, j’en avais la nausée.