Cette fois, plus de doute: entre Facebook et Google, c’est la guerre. Facebook a indiqué jeudi avoir passé contrat avec un grand nom des relations publiques, Burson-Marsteller, afin d’attirer l’attention des journalistes sur les pratiques de Google dans le domaine du respect de la vie privée.

L’affaire est révélée par The Daily Beast, qui a publié les échanges de mails entre un blogueur et Burson-Marsteller. Un employé de la firme lui avait conseillé d’enquêter sur Google et sur les “importantes violations” du géant du web… sans lui dire qu’il travaillait pour le compte de Facebook. L’affaire prend de l’ampleur, il apparaît rapidement que plusieurs blogueurs et journalistes ont été contacté par l’entreprise pour dénigrer Burson-Marsteller. Mais pour qui? The Daily Beast perce le secret: Facebook. Le réseau social reconnaîtra avoir embauché l’agence.

Facebook minimise

“Aucune campagne de calomnie n’a été autorisée ni voulue”, a assuré un porte-parole de Facebook. “Au lieu de cela, nous voulons que des tiers (blogueurs et journalistes) vérifient que Google, sans avoir reçu d’autorisation des internautes, collecte et utilise des informations contenues dans les comptes Facebook”. “Nous avons engagé Burson-Marsteller pour attirer l’attention sur ce sujet, en utilisant des informations publiques qui peuvent être vérifiées de façon indépendante par tout média ou analyste. C’est un sujet grave et nous devions le présenter de façon grave et transparente”, a ajouté le porte-parole.

“Les Américains doivent maintenant être informés de toutes les intrusions dans leur vie personnelle commises par Google, qui catalogue (les informations ainsi récupérées) et les diffuse en permanence, sans leur permission”, faisait valoir cet employé de la société de relations publiques. De son côté Burson-Marsteller a confirmé jeudi avoir été engagé par Facebook. “Le client avait demandé que son nom ne soit pas communiqué, vu qu’il demandait seulement que soient mises au jour des informations publiquement accessibles”, a indiqué Burson-Marsteller dans un communiqué.

Google fait-il peur à Facebook ?

Pourquoi Facebook attaque-t-il Google de façon si frontale? Selon plusieurs sources, Facebook s’inquiéterait de l’arrivée de l’arrivée de Google sur les réseaux sociaux – l’entreprise américaine semble en avoir fait sa priorité. Bref, les relations entre Facebook et Google, qui s’accusent mutuellement de non-respect à la vie privée, ne risquent pas de s’améliorer…

@Guitariosott, avec LeFigaro, LeMonde,afp, source de l’image

2 Commentaires

Comments are closed.