Les fêtes de fin d’année approchant à grand pas, certains d’entre-vous ne manquerons pas d’envoyer des cartes de vœux à vos proches les plus chers, d’autres préféreront éventuellement se tourner vers la nouvelle technologie pour envoyer leurs bons voeux, ce qui devient d’ailleurs de plus en plus tendance, s’il on croît une récent enquête réalisée. D’autant plus les possibilités d’envois de cartes de vœux s’adaptent davantage aux réseaux sociaux.

Les cartes de voeux virtuelles connaîtront encore un large succès à l’occasion des fêtes de fin d’année et leur envoi se fera de plus en plus via les réseaux sociaux et les smartphones, selon deux études publiées mardi par les leaders sur le marché français.

Selon l’enquête de l’institut Nielsen-Médiamétrie pour dromadaire.com, numéro 1 français (73% de parts d’audience) et leader mondial du secteur, l’envoi de cartes électroniques restera stable en progression de 1,3% par rapport à l’an dernier.

“Cette carte de voeux virtuelle connaît cependant une nouvelle jeunesse grâce aux réseaux sociaux tels Facebook et aux smartphones, et nous pensons que plusieurs millions de cartes seront envoyées cette année via ces canaux”, indique à l’AFP Rafik Smati, PDG de dromadaire.com.

Hormis une page Facebook qui permet d’envoyer des cartes sur le “mur” de ses amis, le site a également mis au point une application pour smartphone, disponible le 10 décembre, qui permettra d’envoyer des cartes sur tous supports.

“Cette application est adaptée aux caractéristiques du smartphone qu’on peut bouger dans tous les sens: ainsi une carte avec une boule à neige envoyée sur un smartphone pourra être +secouée+ et les flocons s’animeront comme pour une véritable boule à neige”,
souligne M. Smati.

De son côté, le site CyberCartes.com, deuxième sur le marché français, a fait réaliser un sondage TNS Sofres qui indique que quelque 14,5 millions de Français enverront des cartes de voeux via internet pour la fin d’année.

29% des Français enverront ainsi au moins une carte virtuelle, et ces utilisateurs sont en majorité des femmes (62,5%).

CyberCartes propose notamment des cartes personnalisables, “qui permettent d’insérer une ou plusieurs photos au sein d’une vidéo”, ainsi que des cartes “parlantes permettant l’animation de sa photo et l’intégration de sa propre voix”.

[ Avec kd/ib/phc AFP ]