source : popherald.com

Les négociations entre Google et Groupon se sont soldées par un échec. C’est TechCrunch qui l’annonce. Nous vous indiquions en début de semaine que Google avait pourtant mis un paquet de dollars sur la table pour acquérir le site d’e-commerce : 5,2 milliards de dollars ! Et même 6 milliards, selon TechCrunch, ce qui représenterait la plus grosse acquisition de Google à ce jour. A titre de comparaison, Google avait racheté YouTube pour 1,65 milliard de dollars.

Mais Groupon a refusé. Pour faire monter encore un peu les enchères ? Groupon présente en effet énormément de potentiel. Un article de TechCrunch.fr le détaille et explique pourquoi Google est prêt à débourser une telle somme pour Groupon :

  • “Groupon fonctionne sur le modèle de paiement à la performance : Groupon n’est payé par le commerçant qu’après avoir envoyé des clients aux portes de sa boutique, et de la même manière Google ne sera pas payé par l’annonceur avant d’avoir envoyé du trafic vers son site.
  • En plus, grace à son coupon en ligne, valable dans la vie réelle, Groupon a réussi à faire le lien entre la publicité en ligne et l’achat en magasin.
  • Alors imaginez maintenant la puissance de cette alliance, si tous les deals de Groupon était géolocalisé sur Google Maps. Le trafic de Google rendrait les deals de Groupon plus visibles, et la publicité sur Google Maps deviendrait vraiment séduisante pour les business de proximité.”

EDIT: Par ailleurs, Groupon s’est offert, dans le même temps, trois sites asiatiques (uBuyiBuy, Beeconomic et Atlaspost). Le prix de ces acquisitions n’a pas été divulgué mais Groupon s’est félicité, selon Vendeesing, de l’expansion du groupe sur le marché asiatique.

Source : TechCrunch France