Pour le futur ancien dirigeant de la division smartphone de Nokia , l’intégration de l’OS Android dans les smartphones de la firme finlandaise, ce serait comme “pisser dans son pantalon” pour se tenir chaud en hiver.

Le ton est donné pour Anssi Vanjoki qui a récemment donné sa démission de ses postes de patron de la division smartphones et de vice-président du groupe, “J’ai senti qu’il était temps de chercher de nouvelles opportunités dans ma vie” avait-il indiqué pour se justifier.

“Le fait d’intégrer l’OS Android dans les smartphones ce serait comme les enfants finlandais qui pissent dans leurs pantalons l’hiver pour se réchauffer” a déclaré M. Vanjoki. Comprenez par là qu’il s’agirait d’une solution profitable à court terme mais que l’on pourrait ensuite regretter…

M. Vanjoki explique que la stratégie du groupe est claire et qu’il mise plutôt sur le nouvel OS Symbian 3  équipant notamment le nouveau Nokia N8 sans compter sur l’OS MeeGo dont il est question qu’il puisse intégrer les futurs produits – haut de gamme – du fabricant finlandais. L’argument mis en avant par la firme est que MeeGo se veut d’être un OS ouvert et multi-plateformes.

Pour le cabinet d’analystes Gartner, les prédictions sont moins encourageantes et estime que Nokia devrait abandonner le vieillissant Symbian au profit d’Android qui ne cesse de prendre des parts de marché. “De 17,7% en 2010, la part d’Android se hissera à 29,6% en 2014, tout juste derrière Symbian dont la part s’écroulera de 10 points en quatre ans, passant de 40 à 30%” estime le cabinet d’analystes.

Il n’en est pas moins que même si Nokia reste le numéro un des ventes en terme de volume, il est largement dépassé par Apple en valeur qui ne représente pourtant que 3% de parts de marché en terme d’unités vendues.

[ 20 minutes ]

1 COMMENTAIRE

  1. la formule est belle… mais ne serait-ce pas l’inverse (conserver Symbian = pisser dans son pantalon pour se tenir chaud) ??

    Pourtant, j’aime bien Symbian