Crédits : AFP

Sony veut aussi ajouter de la pub dans ses jeux

Sony aurait l’intention d’intégrer des publicités dans les jeux free-to-play.

La semaine dernière, nous apprenions que Xbox envisageait d’ajouter des publicités à ses jeux gratuits. Aujourd’hui, il semblerait que PlayStation envisage de suivre la tendance.

Selon un nouveau rapport de Business Insider, Sony Interactive Entertainment voudrait inciter les développeurs à continuer à créer des titres gratuits en leur donnant un moyen de les monétiser. Et ce, en intégrant des publicités dans les jeux free-to-play. Ce nouveau programme devrait être lancé d’ici la fin de l’année.

À savoir que le free-to-play désigne le modèle économique de développement d’un jeu par lequel les joueurs peuvent jouer gratuitement. Le développement est financé par des éléments payants associés au jeu.

Une publicité, une récompense

Sony serait actuellement en train de tester un nouveau logiciel. Celui-ci permettrait aux développeurs de créer des publicités dans les jeux, avant leur introduction prévue plus tard cette année. “L’objectif est de faire en sorte que les publicités apparaissent comme faisant partie du jeu, à l’instar des panneaux d’affichage numériques dans les stades de sport”, affirme le rapport. Il ajoute, “les formats pourraient inclure des publicités qui donnent aux téléspectateurs des récompenses pour avoir regardé des publicités et des promotions pour des articles dans le jeu”. Par exemple, pour récompenser les joueurs qui regardent les publicités, Sony pourrait leur offrir des objets et des accessoires pour leurs avatars. Pour le moment, l’inventaire publicitaire de PlayStation se limite aux publicités dans les menus et aux publicités diffusées par le biais de la vidéo en continu sur certaines applications.

Collecte de données

Business Insider a récemment rapporté que Microsoft préparait des plans similaires. La société travaillerait sur une nouvelle plateforme publicitaire qui permettra de placer des publicités tierces dans les jeux Xbox free-to-play. Mais, contrairement à Microsoft, Sony pourrait prendre une part des revenus publicitaires générés.

Jusqu’à présent, le groupe Sony s’est toujours montré très strict dans l’examen des sociétés adtech pour son marché privé. La firme a d’ailleurs toujours affirmé qu’elle ne collectait pas d’informations personnelles telles que les adresses électroniques et les noms. Un positionnement qui pourrait évoluer. En effet, avec ces nouvelles publicités, le géant envisagerait de facturer ses partenaires qui désirent obtenir des données sur le comportement des consommateurs dans les jeux PlayStation. Autrement dit, Sony envisagerait de faire payer les développeurs et les éditeurs pour les données sur l’activité des consommateurs sur PlayStation.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.