Test – Dawn of the Monsters : comme un air de Rampage

Nouvelle production des créateurs du sympathique Runbow, Dawn of the Monsters est un beat them all coopératif qui rappelle par bien des égards l’excellent Rampage. 

Les vieux de la vieille se souviennent certainement de l’excellent Rampage de Midway, un jeu de destruction dans lequel les joueurs incarnaient de gigantesques créatures semant le chaos dans un centre-ville. Les petits gars de 13 AMGames semblent s’être assez ouvertement inspirés de ce titre pour leur nouvelle création, Dawn of the Monsters. Leur nouveau jeu se présente comme un beat them all coopératif dans la droite lignée d’un Final Fight, dans lequel jusqu’à deux joueurs peuvent coopérer pour éliminer des vagues d’ennemis et dans certains cas des boss.

Esthétiquement, le jeu est soigné.

On y incarne des kaijus, de gigantesques créatures similaires à Godzilla, qui vont venir affronter d’autres créatures dans des milieux urbains. Côté gameplay, ça reste très proche d’un Final Fight si ce n’est que le titre présente deux petites particularités. En plus des coups des différents combos, le joueur peut aussi agripper différents objets, dont des immeubles, pour frapper ses ennemis, mais également utiliser une panoplie complète de pouvoirs qui vont de boules de feu à des attaques “rush”. En résulte un gameplay plus varié, pour un titre plus technique que d’ordinaire pour le genre.

On retrouve au total quatre personnages jouables : Megadon, Ganira, Aegis Prime et Tempest Galahad, qui disposent tous de leurs spécificités. Face à vous, les ennemis se présentent également sous plusieurs classes avec des opposants qui viendront au contact, d’autres qui vous attaqueront à distance et enfin d’autres qui disposent de spécificités, comme le fait d’exploser après leur mort par exemple. Le bestiaire est assez varié et surtout les quelques combats de boss valent leur pesant de cacahuètes.

Chaque personnage dispose de ses spécificités.

On apprécie ici l’attention données aux détails : des décors entièrement destructibles, avec un champ de bataille qui évolue au fil des combats, les attaques dévastatrices, très variées, les déplacements, très lourds, des personnages, l’immersion est complète!

On apprécie aussi les jolis efforts réalisés par les développeurs pour nous immerger dans ce monde, avec un véritable scénario, narré à travers des dialogues animés. L’histoire raconte l’arrivée de créatures titanesques connues sous le nom de Nephilim sur la Terre, et le combat livré par DAWN (Defense Alliance Worldwide Network), qui libère ses propres combattants colossaux pour se défendre.

Côté contenu, le jeu parvient également à surprendre avec pas moins de 35 niveaux – ce qui est assez costaud pour le genre! -, et surtout des possibilités de customisation de votre kaiju, chose assez rare dans le genre, avec un système d’amélioration d’ADN qui permet d’améliorer leurs performances.

On retrouve quatre créatures différentes à contrôler.

Vendu 29,99€, le jeu parvient donc à justifier son tarif avec son contenu généreux, mais aussi sa réalisation soignée. Esthétiquement, le titre est très propre. Le cell-shading semble d’ailleurs être un excellent choix tant il colle bien à l’univers du jeu. Les décors se détruisent sous les coups, les effets visuels sont superbes, et on sent une véritable attention pour les détails avec par exemple des nuées d’oiseaux qui s’envolent sous nos yeux. La finition est, elle aussi, irréprochable.

Alors certes, il ne s’agit pas là du jeu de l’année, mais pour les amateurs de beat them up old-school qui regrettent la disparition de licences comme King of the Monsters et Rampage, Dawn of the Monsters est une sacrément belle réussite, et incontestablement un très bon beat them up.

Conclusion

Vibrant hommage aux Rampage et autres King of the Monsters, Dawn of the Monsters est un formidable beat them all old-school, au gameplay bien plus riche qu’il n’y paraît, et qui parvient à se distinguer des autres titres du genre par son univers post-apocalyptique étonnamment coloré, ses créatures et l’étonnante palette de coups et d’attaques à disposition du joueur. On ne se contente pas ici d’enchainer les combos puisque le joueur peut également agripper des immeubles pour frapper ses adversaires avec, et utiliser divers super-pouvoirs dévastateurs, propres au personnage qu’il incarne. Beau, fun seul ou à plusieurs, techniquement irréprochable, Dawn of the Monsters est un beat them all rempli de nostalgie qui plaira aux vieux de la vieille. Comme de nombreux autres jeux du genre, il conviendra toutefois d’y jouer avec modération, vu la répétitivité de ses missions. Quelques kaijus de plus, un mode coop à quatre et de plus belles animations n’auraient également pas été de trop…

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.

Dawn of the Monsters

Gameplay 8.0/10
Contenu 8.5/10
Graphismes 8.0/10
Bande son 8.0/10
Finition 7.5/10
8.0

On aime :

Un gameplay très fun

Le style animé

L'attention aux détails

Quatre kaijus aux styles très distincts

Un contenu assez riche

On aime moins :

Des animations qui manquent de détails

Seulement quatre kaijus

Un gameplay assez répétitif

La coop à deux seulement