Crédit photo : AFP

Stadia : la plate-forme de Google serait en difficulté

Google aurait adopté une stratégie de “fuite”.

Les dés étaient presque jetés dès les débuts de la plate-forme. Si la technologie de cloud-gaming de Google a fait ses preuves, le géant du web n’avait clairement pas assez investi dans son catalogue de jeux et son marketing pour séduire le grand public. Business Insider confirme aujourd’hui la crainte de nombreux abonnés à la plate-forme de jeu dans le cloud : Google chercherait aujourd’hui à minimiser les risques en réduisant ses investissements dans la plate-forme.

L’abandon des productions “maison” pour la plate-forme avait déjà laissé sous-entendre que Stadia ne se portait pas très bien. Business Insider le confirme : Google n’envisagerait plus d’investir dans aucune exclusivité pour sa plate-forme. Il se contente, en 2022, de continuer à alimenter son catalogue de jeux avec notamment de nombreux titres indépendants.

Selon le journal, Google ne serait pas parvenu à créer une communauté assez riche pour rendre son activité rentable. Avec un peu moins d’un million d’abonnés en 2020, la plate-forme pèserait assez lourd sur les finances du groupe. La rétention serait l’un des principaux facteurs de la chute de Stadia. Au fil des mois, Google aurait ainsi noté que de nombreux abonnés ne restaient abonnés au service que durant quelques mois.

Pour autant, il ne serait pas encore question de fermer boutique. Le géant du web chercherait aujourd’hui à réduire ses investissements dans la plate-forme et à vendre sa technologie à d’autres acteurs. Selon Business Insider, Google aurait ainsi tenté de proposer sa technologie à Bungie pour la création d’une plate-forme en ligne. L’entreprise se serait montrée très intéressée jusqu’à son rachat par Sony il y a quelques jours. D’autres acteurs, dont l’éditeur Capcom, se seraient vus proposer les services de Google. On ignore toutefois si un quelconque deal a été signé. 80% des efforts de Google se concentreraient sur des négociations avec des acteurs externes et la vente de sa technologie de jeu dans le cloud.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.