Facebook veut protéger les victimes de harcèlement

Le harcèlement de masse est fréquent sur les réseaux sociaux et peut faire beaucoup de dégâts. C’est pourquoi Facebook entend agir contre les groupes qui persécutent certains internautes.

Depuis quelques mois, le groupe Facebook est dans la tourmente car il est au centre de plusieurs polémiques. Entre autres, la firme est accusée par Frances Haugen, qui y a été ingénieure, de faire passer « les profits avant la sécurité » des utilisateurs.

C’est dans ces circonstances que Facebook a décidé d’agir contre le harcèlement groupé et l’intimidation, qui sont trop nombreux sur les réseaux sociaux. Antigone Davis, responsable de la sûreté pour le groupe, a affirmé dans un communiqué : « Il est important que tous les utilisateurs de nos applications se sentent en sécurité pour s’engager et se connecter avec leurs communautés. Nous ne permettons pas l’intimidation et le harcèlement sur notre plateforme, mais lorsque cela se produit, nous agissons. »

Protéger les utilisateurs vulnérables

Concrètement, l’objectif de Facebook est de cesser les « efforts coordonnés de harcèlement de masse ciblant des individus particulièrement vulnérables dans le monde réel, comme les victimes de tragédies violentes ou des dissidents politiques – même si les contenus en soi n’enfreignent pas notre règlement. »

Cette suppression ne se limitera pas aux posts mais touchera également les messages privés et les commentaires si nécessaire, étant donné qu’ils peuvent tout autant devenir des vecteurs de transmission de messages violents.

Les personnalités publiques (entre autres les célébrités, les politiciens et les journalistes) bénéficieront aussi d’une sécurité augmentée car elles sont souvent la cible de propos dégradants ou déplacés. Et c’est surtout la sexualisation de ces personnalités qui est pointée du doigt, comme l’a précisé Antigone Davis.

C’est donc un vent d’ondes positives qui devrait souffler très bientôt sur Facebook, dans le but de proposer un espace où les internautes se sentent en sécurité.