Lynk promet une connexion mobile depuis n’importe quel endroit sur Terre

D’ici 2025, la start-up spatiale Lynk projette de lancer 5.000 satellites dans l’espace pour proposer une couverture mobile mondiale.

Si vous voyagez beaucoup ou si vous avez de la famille à la campagne, vous avez très certainement dû vous retrouver un grand nombre de fois sans réseau téléphonique dans votre vie. Ce problème pourrait cependant bientôt relever du souvenir grâce à la start-up spatiale Lynk.

Depuis plusieurs années, Lynk travaille sur l’élaboration d’un réseau satellitaire capable d’être utilisé par n’importe quel appareil mobile. Si le téléphone par satellite existe déjà, il nécessite cependant des téléphones spécialement adaptés et le coût de ces services est relativement coûteux. De plus, si votre interlocuteur est dans un endroit sans réseau et qu’il ne dispose pas d’un téléphone par satellite, cela ne vous avance à rien. Le système développé par Lynk permettrait donc de donner accès au réseau mobile aux régions les plus reculées et les plus inaccessibles du globe à tous les téléphones modernes, sans qu’ils aient besoin d’être modifiés.

Lynk doit permettre de connecter les régions les plus éloignées. 

La société a annoncé qu’elle était parvenue à établir une connexion directe entre un satellite en orbite et des smartphones ordinaires. Si d’autres sociétés concurrentes comme Amazon, SpaceX ou encore OneWeb développent leurs propres satellites, Lynk est la première à parvenir à réaliser cet exploit.

Un premier satellite fonctionnel

Shannon a été lancée en orbite le 30 juin dernier. 

Pour y parvenir, la start-up a envoyé un petit satellite d’un mètre de diamètre surnommé « Shannon » à bord de la fusée Falcon 9 de SpaceX lors du vol Transporter, le 30 juin dernier. Il s’agissait du 5e test de l’entreprise. Le satellite a été envoyé à 500 km d’altitude et est parvenu à se connecter à plusieurs centaines d’appareils mobiles situés aux États-Unis, au Royaume-Uni et aux Bahamas. Mais forcément, comme la terre tourne et qu’il n’y avait qu’un seul satellite en orbite, les connexions n’ont pas pu durer que quelques minutes.

5.000 satellites d’ici 2025

Pour l’instant encore à l’étape d’expérimentation, Lynk a de grandes ambitions pour l’avenir de Shannon. La société projette d’envoyer 10 Shannon dans l’espace l’année prochaine, 100 dans deux ans et 5.000 d’ici 2025. La société estime qu’avec ce nombre de satellite, elle sera capable de couvrir sans interruption toute la planète.

Lynk prévoit d’envoyer 5.000 satellites d’ici 2025 pour fournir un réseau mobile au monde entier. 

Dans un premier temps, les satellites ne prendront en charge que les SMS, mais les services seront étendus progressivement au fil des progrès réalisés. L’entreprise prévoit ses premiers satellites commerciaux pour la seconde moitié de 2022 ou au début de 2023. Le service devrait couvrir 49 pays le long de l’équateur avec 20 satellites.