Un super-hacker, auteur de plus de 100 attaques, arrêté en Ukraine

Les victimes de ce pirate auraient subi plus de 150 millions de dollars de dommages.

Les autorités ukrainiennes ont annoncé avoir réalisé un coup de filet important en mettant la main sur un hacker particulièrement prolifique. L’arrestation a été menée dans le cadre d’une opération internationale où le département de la cyberpolice ukrainienne a collaboré avec Interpol, Europol, et des agents des forces de l’ordre de français et américains. Le suspect est un homme âgé de 25 ans qui aurait, selon la police, bénéficié de l’aide d’un complice qui l’aidait à retirer et à blanchir l’argent obtenu de façon criminelle. Il a lui aussi été arrêté.

Le hacker opérait depuis son bureau. © cyberpolice.gov.ua

Des rançons extravagantes

Le pirate utilisait des ransomwares pour s’introduire dans les entreprises en prenant le contrôle à distance des ordinateurs et en chiffrant les données des machines infectées. Pour y parvenir, il a principalement utilisé des mails de phishing qui ciblaient les boites de messageries des entreprises et qui contenaient le logiciel malveillant.

Le pirate aurait attaqué au total plus de 100 entreprises situées en Amérique du Nord et en Europe depuis avril 2020. Parmi les victimes figurent des sociétés énergétiques et touristiques de renommée mondiale, ainsi que de grands groupes industriels. Le pirate demandait ensuite des montants exorbitants compris entre 5 et 70 millions de dollars pour restaurer l’accès aux données chiffrées. Les dommages causés aux victimes atteindraient 150 millions de dollars selon les autorités. « Il menaçait également de divulguer les données volées sur le dark web si leurs demandes n’étaient pas satisfaites », détaille Europol.

Presque 2 millions de dollars de bien saisis

Près de 360.000$ en cash ont été saisis par les autorités. © cyberpolice.gov.ua

Sept perquisitions ont été pour l’instant menées aux domiciles des accusés et de leurs proches. Du matériel informatique, des téléphones portables, deux voitures de luxe d’une valeur de 217.000€ et plus de 360.​​000 dollars en espèces ont été saisis. 1,3 million de dollars en cryptomonnaies ont également été bloqués.

En vertu du Code pénal ukrainien relatif à l’intrusion dans des réseaux informatiques et au blanchiment d’argent, l’homme encourt jusqu’à douze ans de prison avec confiscation de ses biens. L’enquête se poursuivra dans les prochaines semaines pour déterminer s’il disposait d’autres complices.