Starlink : l’internet par satellite d’Elon Musk devrait sortir de bêta en octobre

Après 2 mois de retard, Elon Musk a annoncé sur Twitter que Starlink devrait sortir de sa bêta le mois prochain.

Dans un tweet laconique, Elon Musk a annoncé que le réseau internet par satellite Starlink sortirait de sa phase bêta ouverte le mois prochain, en octobre donc.

Depuis octobre 2020, une bêta permet aux premiers utilisateurs de tester la plateforme. L’internet par satellite avait quant à lui débarqué en Belgique en août. Elon Musk avait également déclaré en août que SpaceX avait expédié 100 000 terminaux Starlink dans 14 pays différents.

Initialement, la firme prévoyait cette sortie de bêta 2 mois plus tôt. Elle avait en effet annoncé lors du Mobile World Congress de juin dernier que cela arriverait en août. Elon Musk avait à cette occasion également ajouté qu’il s’attendait à ce que le service fédère plus de 500 000 utilisateurs dans les 12 mois. Avec la fin de cette bêta et l’ouverture à un plus grand nombre de pays, la base d’utilisateur de Starlink pourrait donc effectivement augmenter.

Starlink permettra aux zones rurales de bénéficier d’internet.

Pour rappel, l’internet satellitaire de Starlink nécessite pour fonctionner une constellation de près de 12 000 satellites en orbite terrestre basse. Ce système autonome doit fournir un haut débit continu à ses utilisateurs, même si les retours sont jusqu’à présent assez mitigés.

Le service de Starlink se destine aux consommateurs des zones rurales, dont l’internet est souvent particulièrement limité, voire inexistant. Il promet des vitesses de téléchargement de 50 à 150 Mb/s, un débit montant de 20 Mb/s et une latence comprise entre 20 et 40 ms.

Le coût de l’offre est encore très élevé.

Le prix de l’offre sera probablement un frein pour beaucoup de clients potentiels, disposant déjà d’une bonne connexion. Les frais mensuels du service s’élèvent en effet à 99 €. Il faut compter avec ça l’achat d’un terminal à 499 €, comprenant une antenne parabolique et un routeur Wi-Fi, et 59 € de livraison.

Aucune annonce de changement de prix ou de formule n’a pour l’instant été annoncée. Il faudra donc attendre pour savoir si cette sortie de bêta à des impacts sur le service proposé.