Avec sa MG-X, Nacon transforme votre smartphone en console de jeu

L’accessoiriste français commercialise une nouvelle manette de jeu sans fil qui permet de transformer n’importe quel smartphone en console de jeu nomade.

Si Razer avait été le premier à proposer une manette de jeu qui permettait de transformer son smartphone en une véritable Xbox portable, Nacon semble bien décidé à ne pas le laisser jouer cavalier-seul. L’accessoiriste français propose une nouvelle manette de jeu, la MG-X, qui, comme son modèle, s’étend sur sa longueur pour venir accueillir un écran de smartphone.

Une fois connectée en Bluetooth au smartphone, et l’application Xbox lancée, le joueur peut accéder à l’intégralité du catalogue du GamePass en streaming. Les freins sont peu nombreux. Le support imaginé par Nacon supporte pratiquement toutes les tailles d’écran jusqu’à 6,7″ et est compatible avec tous les appareils Bluetooth 4.2 et +. Pour jouer en streaming, il vous faudra un abonnement au Gamepass et une connexion wifi plutôt stable.

Les sticks ont du répondant.

Pad en main, les sensations sont plutôt bonnes. La configuration reste très proche de celle de la manette officielle Xbox, avec toutefois quelques petites différences : pas de bouton de capture d’écran, malheureusement, des boutons un peu plus proches les uns des autres et surtout une croix multidirectionnelle au feeling très différent. Différent ne signifie toutefois pas forcément moins bon. Au contraire même puisque nous avons trouvé ledit stick d’une excellente précision. Ce qui est du tout bon pour les jeux de combat mais aussi une floppée de jeux indés. Le constat est un peu moins positif pour ce qui concerne les jeux de tir et les jeux de course, avec l’étrange résistance constatée dans les gâchettes LT et RT, très désagréables à utiliser, et un peu trop proches à notre goût des boutons LB et RB.

On le sent, il s’agit d’un premier jet. Les imperfections sont là. L’accessoire de Nacon n’en garde pas moins quelques jolis atouts, à l’image de cet excellent grip au dos de la manette, qui permet de tenir bien en main sa machine, de la très bonne autonomie de l’accessoire (environ 20h), et de son joli design. Nacon n’hésite d’ailleurs pas à marcher à contre-courant de son rival, Razer, qui avait opté pour un modèle qui permettait de connecter directement son smartphone à la manette, via le connecteur USB-C. Ici, pas de connecteur, tout passe par le Bluetooth. Cela a un avantage : il n’y a aucun soucis d’incompatibilité avec certains smartphones qui pourraient avoir un connecteur bizarrement positionné. Mais aussi un inconvénient : un petit temps de latence entre la pression sur le bouton et l’action, qui ne se remarque certes presque pas mais qui est toutefois bel et bien là.

La manette n’a malheureusement pas de bouton dédié à la capture d’écran.

A 99,99€, l’accessoire est vendu à un prix “correct” – qui s’aligne sur celui de la Kishi de Razer. La manette de Nacon a l’avantage d’être compatible avec un plus grand nombre de smartphones que sa rivale, mais également de bénéficier d’une jolie qualité de fabrication avec un excellent grip au dos de la manette. Elle s’adapte plutôt bien à plusieurs styles de jeux : jeux de sport, d’action / aventure, RPG et jeux indés. La latence inhérente aux contrôles en Bluetooth et ses gâchettes très désagréables à presser réduisent toutefois son efficacité pour certains styles de jeux en particulier comme les jeux de tir, de course et les jeux compétitifs en ligne. Chacune des deux approches a des atouts et des inconvénients. A vous donc de choisir, selon vos préférences.