La Chine va créer une constellation de 36 satellites

Une entreprise chinoise va bientôt lancer une constellation de 36 satellites en orbite basse. Le but ? Améliorer la prévention des catastrophes naturelles.

Le projet chinois a été révélé par le China Daily et repéré par Interesting Engineering. Tianjin Satcom Geohe Technologies Co veut mettre en orbite une constellation de 36 satellites. Le déploiement aura lieu entre juin 2022 et mai 2023.

Le rôle de ces satellites sera d’effectuer une veille préventive vis-à-vis d’éventuelles catastrophes naturelles. Pour ce faire, cet escadron de surveillance produira une grande quantité d’images qui pourront aider les chercheurs à identifier puis à analyser “des déformations géologiques de l’ordre du millimètre”. Cependant, les données capturées par ce réseau de satellites ne seront pas suffisantes à elles seules. Elles seront combinées à des études géologiques de terrain et vérifiées à l’aide de données provenant de capteurs au sol.

Prévenir pour mieux réagir

Selon Guo Jianqiang, président de l’entreprise, “cet ensemble de données devrait améliorer de manière significative la précision et la rapidité des prédictions”. Glissements de terrain, affaissements, effondrements… Le réseau de satellites permettra aux autorités de prévenir plus rapidement les catastrophes géologiques et de mieux préparer la population.

Le réseau pourrait aussi être utile. Les données collectées des catastrophes passées pourraient servir de base d’analyse pour les équipes de secours. 

En accord avec les objectifs internationaux

La Chine n’est pas la seule nation à utiliser des satellites pour la prévention des catastrophes naturelles. La Charte internationale Espace et catastrophes majeures ( International Charter Space and Major Disasters) est un effort international qui utilise la technologie spatiale pour aider les secours et les intervenants d’urgence en cas de catastrophe naturelle. Elle compte actuellement 17 membres de la Charte et 61 satellites contributeurs du monde entier. L’objectif est de fournir une réponse rapide aux événements catastrophiques mondiaux. Avec ce nouveau projet davantage axé sur la prévention que sur la réaction, Tianjin Satcom Geohe Technologies Co se complète parfaitement avec la charte internationale

Selon l’administration nationale de l’espace chinoise (CNSA), la Chine prévoit d’envoyer 11 satellites météorologiques supplémentaires en orbite d’ici 2025.