Consoles next-gen : les coûts de production des jeux explosent

Selon Shawn Layden, l’ex-PDG de Sony, les coûts de production de jeux auraient plus que doublé sur PS5.

Produire un jeu vidéo à gros budget coûte de plus en plus cher. Shawn Layden, l’ex-PDG de Sony, estime que les coûts de production de titres ont doublé entre la PS4 et la PS5. Une grosse production Sony coûterait aujourd’hui 200 millions de dollars à produire, contre 100 millions sur la précédente génération de consoles. C’est ce qui explique pourquoi Sony multiplie les sorties cross-gen (PS4 & PS5) pour rentabiliser ses investissements, porte ses titres sur PC et mise plus que jamais sur ses grosses franchises pour minimiser les risques d’échec.

On l’a vu avec l’annonce des nouveaux God of War, Gran Turismo et Horizon, Sony préfère aujourd’hui investir dans des franchises qui lui rapportent gros plutôt que prendre des risques avec de nouvelles licences. La suite de Days Gone aurait été annulée en raison des mauvaises performances de son prédécesseur, et d’autres titres pourraient subir le même sort. Sony préférerait également investir dans des gros studios que dans de plus petits projets pour maximiser ses profits.

Contrairement à Microsoft, le géant nippon a choisi de ne pas proposer tous ses jeux dans son offre en illimité. La plupart des revenus dégagés par ses jeux le sont donc par les ventes digitales et matérielles.

Shawn Layden revient également sur son départ de chez Sony, qu’il justifie par son épuisement. Il déclare avoir préféré quitter l’aventure sur une bonne note avec le succès de la PS4.