Les stories de LinkedIn rejoignent celles de Twitter dans l’indifférence générale.

Si les stories d’Instagram et de Facebook ont rencontré un véritable succès, on ne peut pas en dire autant de celles de LinkedIn. Lancées en septembre 2020, elles ne sont jamais parvenues à convaincre les utilisateurs de la plateforme.

Le concept était similaire à celui des autres réseaux, avec des vidéos disponibles uniquement pendant 24 heures. Les utilisateurs pouvaient ainsi créer de courtes vidéos liées à leur parcours professionnel. Le format éphémère n’a cependant pas convaincu les utilisateurs. LinkedIn n’a cependant dévoilé aucune statistique concernant la popularité des stories, impossible donc d’évaluer l’ampleur du désastre.

Un concept trop éphémère

Selon Liz Li, directrice principale des produits chez LinkedIn, les utilisateurs souhaitaient que les vidéos restent sur leur profil et ne disparaissent pas : « Nous avons supposé que les gens ne voudraient pas que des vidéos informelles soient attachées à leur profil, et que le caractère éphémère réduirait les barrières que les gens ressentent à l’idée de poster. Il s’avère que les utilisateurs souhaitent créer des vidéos durables qui racontent leur histoire professionnelle de manière plus personnelle et qui mettent en valeur à la fois leur personnalité et leur expertise. »

Autre point évoqué par la directrice, les utilisateurs seraient à la recherche de davantage d’outils créatifs pour réaliser leur vidéo : « Avec Stories, les membres pouvaient utiliser des autocollants et des « Question du jour » pour rendre leurs vidéos plus créatives et attrayantes, mais ils veulent encore plus de façons d’embellir leurs vidéos dans un contexte professionnel »

Adieu stories, bonjour vidéos ?

Selon LinkedIn, les stories avaient été lancées pour fournir aux utilisateurs un moyen amusant et décontracté de partager des mises à jour sous forme de vidéos rapides. Si cela n’a pas fonctionné, l’entreprise affirme avoir beaucoup appris de cet échec et informe qu’elle utilisera ces connaissances pour faire évoluer le format des stories en une expérience vidéo repensée.

Dans le cadre de ce changement, les stories seront donc supprimées avant la fin du mois de septembre, en attendant que son successeur vienne le remplacer un peu plus tard.