L’entreprise lance une action promotionnelle pour pousser ses clients à enregistrer leurs empreintes.

L’année dernière, Amazon a présenté « Amazon One », son nouveau scanner biométrique d’empreintes digitales. Son but est de permettre aux clients d’Amazon de payer leurs achats d’un simple geste de la main et sans contact dans une des boutiques physiques de la firme.

Pour promouvoir cette méthode de paiement, le géant de la tech a décidé d’offrir 10$ de crédit promotionnel aux personnes qui enregistrent leurs empreintes digitales dans un de ses magasins et les associent à leur compte Amazon.

Capture d’écran de l’offre promotionnelle.

Pour l’instant réservée aux États-Unis, la technologie pourrait être déployée ultérieurement ailleurs. Elle est actuellement présente dans 53 points de vente à New York, au New Jersey, ou encore au Texas.

Combien valent vos empreintes ?

Si l’action peut sembler intéressante pour promouvoir cette façon de payer, elle soulève un certain nombre de questions sur l’utilisation qu’Amazon fait de ces données. L’entreprise a déjà montré par le passé un manque de confidentialité concernant le traitement des données des utilisateurs. Amazon conserve par exemple les retranscriptions des commandes vocales adressées à Alexa, l’entreprise a déjà vendu des données aux forces de l’ordre et un recours collectif est en cours aux États-Unis contre le manque de confidentialité des informations biométriques. Les infractions d’Amazon dans ce domaine ne manquent pas.

Si un montant de 10$ ne risque pas de convaincre les plus réfractaires à ce type de technologie, certains pointent la glissade qui pourrait être réalisée avec la démocratisation de ce type de procédé. Dans un mail à destination de Techcrunch, Albert Fox Cahn, directeur exécutif du Surveillance Technology Oversight Project, a déclaré : « L’avenir dystopique de la science-fiction, c’est maintenant. C’est horrible qu’Amazon demande aux gens de vendre leur corps, mais c’est encore pire que les gens le fassent pour un prix aussi bas […] Les données biométriques sont l’un des seuls moyens par lesquels les entreprises et les gouvernements peuvent nous suivre en permanence. Vous pouvez changer votre nom, vous pouvez changer votre numéro de sécurité sociale, mais vous ne pouvez pas changer votre empreinte palmaire. Plus nous normalisons ces tactiques, plus elles seront difficiles à échapper. »

Amazon se veut toutefois rassurant et affirme que les données sont anonymisées et sécurisées. L’entreprise Amazon s’engage à effacer les données lors de la suppression des identifiants Amazon One ou lorsque l’utilisateur n’interagit pas avec des scanners pendant deux ans.