Spotify va proposer des concerts virtuels payants

La plateforme de streaming musical a organisé plusieurs concerts de ce genre au cours des deux derniers mois.

La concurrence est rude sur le marché des services de streaming. Bien que Spotify soit en tête du classement avec une longueur d’avance par rapport à ses concurrents, la société suédoise doit sans cesse se renouveler pour conserver sa place de leader. Pour cela, Spotify envisagerait de se tourner vers l’événementiel pour se démarquer. Et quoi de mieux que d’organiser des concerts pour cela ? Spotify a déjà fait l’expérience durant les mois de mai et juin, avec des mini-concerts virtuels. Une première expérience qui semble s’être bien déroulée puisque, selon The Information, Spotify voudrait en proposer davantage.

Des sources proches du dossier ont en effet indiqué à The Information que le service de streaming musical suédois souhaitait organiser plus d’événements virtuels sur sa plateforme, mais aussi des événements live. Spotify utiliserait ses bases de données pour aider les artistes à planifier et organiser des concerts virtuels, dont certains en live.

Ces événements seront bien évidemment payants, comme ce fut déjà le cas avec les concerts des mois de mai et juin. Les billets étaient au prix de 15$. En misant sur ce type d’événements virtuels, Spotify pourrait disposer d’une nouvelle source de revenus.

Mais proposer des concerts virtuels sur sa plateforme permettrait surtout à Spotify d’améliorer ses relations avec les artistes. Le service de streaming pourrait en effet mettre à profit les informations dont il dispose sur ses abonnés pour aider les artistes à planifier des concerts dans des zones moins peuplées ou pour des marchés trop petits pour y organiser des concerts physiques.

À l’heure qu’il est, difficile de savoir si et quand Spotify pourrait proposer de tels événements sur sa plateforme. Quant aux concerts live, il vaut mieux prendre cette information avec des pincettes. On peut tout de même s’attendre à ce qu’on en entende à nouveau parler dans les mois à venir.

On notera qu’Apple s’est déjà illustré sur ce terrain en proposant des concerts live, avec l’iTunes Music Festival – renommé par la suite Apple Music Festival -, mais la firme de Cupertino a tout arrêté en 2017. Apple a ensuite organisé d’autres événements de ce type de manière occasionnelle, notamment dans ses boutiques, mais rien de comparable avec ce que prévoirait de faire Spotify.