Nokia tente de remettre au goût du jour le GSM avec ses Nokia 105 et 110

La marque finlandaise lance une nouvelle offensive sur le marché du mobile avec deux modèles abordables.

Si elle a raté le tournant du smartphone, la marque Nokia continue à vendre des dizaines de millions de GSM dans le monde. Ses Nokia 105 et 110 misent avant tout sur l’accessibilité, avec un tarif sous la barre des 50€, tout en introduisant quelques petites nouveautés sur ce segment.

Car le GSM n’est plus un “dumb phone”. Il intègre désormais des fonctionnalités “smart”, à l’image de son grand frère, le smartphone. Les Nokia 105 et 110 sont livrés avec un système d’exploitation maison baptisé KaiOS qui permet d’installer quelques applications, dont WhatsApp. Pas de Netflix à l’horizon, ni de jeux sophistiqués, il faudra se contenter de fonctionnalités modestes. Mais la 4G fait partie du package (pour un son plus clair), les appareils embarquent un navigateur pour surfer sur le web, un lecteur audio ainsi qu’une radio FM et sont équipés d’un appareil photo.

Vu le prix, il ne faudra pas en attendre trop niveau composants. Les appareils n’embarquent que 48 Mb de mémoire, soit tout juste de quoi installer une application et capturer quelques clichés. Il faudra impérativement utiliser une carte microSD pour augmenter la capacité de stockage de l’appareil. Les Nokia 105 et 110 n’embarquent également qu’un processeur T107 avec 128 Mb de RAM. Il ne faut donc pas s’attendre à une très grosse fluidité de l’interface. L’écran d’1,8″ reste de toute façon trop petit pour être utilisé pour un usage multimédia.

Le tout petit écran du Nokia 110 n’en fait pas vraiment un appareil dédié au divertissement.

Niveau batterie, les Nokia 105 et 110 pourront tenir plusieurs jours d’affilée avec une seule charge. L’autonomie sera toutefois réduite à cinq petites heures en cas d’appels.

Pas encore de prix officiel pour le moment. On sait toutefois que les deux appareils seront vendus sous la barre des 50€, probablement aux alentours de 20 et 30€.