Instagram va proposer une liste d’articles sur son blog pour déconstruire certaines fausses idées à son sujet. 

Un article posté sur le blog d’Instagram par son responsable, Adam Mosseri, permet d’en apprendre plus sur le fonctionnement de l’algorithme de la plateforme. À travers cet article, l’homme cherche avant tout à déconstruire les rumeurs concernant le fonctionnement d’Instagram qui cacherait ou défavorisait intentionnellement certaines publications. Une théorie qui n’est pas tout à fait juste, selon le responsable du réseau social.

Il est vrai que depuis son lancement en 2010, Instagram a beaucoup évolué, tant sur le fond que sur la forme. Il a accueilli de nombreuses fonctionnalités et son fil d’actualité a également beaucoup changé. Si à l’origine il reposait sur une logique chronologique, affichant les publications les plus récentes des utilisateurs et utilisatrices, ce n’est plus tout à fait le cas. Depuis plusieurs années, Instagram a en effet mis en place un algorithme pour gérer son fil d’actualité et c’est justement cela que beaucoup d’utilisateurs et créateurs de contenu critiquent. Pour beaucoup, l’algorithme d’Instagram enterrerait sciemment certains types de contenu.

Une expérience personnalisée 

Adam Mosseri débute son article en indiquant qu’Instagram ne dispose pas d’un seul algorithme qui « supervise ce que les gens font et ne voient pas sur l’application ». Le réseau social repose en réalité sur plusieurs algorithmes qui poursuivent chacun un objectif pour personnaliser au mieux l’expérience des utilisateurs. L’homme en profite pour rappeler que les algorithmes sont là pour anticiper une action de la part des utilisateurs en leur proposant des contenus susceptibles de les intéresser. Cela influence énormément l’affichage du fil d’actualité d’Instagram.

Il souligne également que la popularisation de la plateforme a entrainé une surabondance de contenus dont certains passaient totalement inaperçus. C’est pour cela qu’Instagram a mis en place un algorithme, afin de classer « les publications en fonction de ce qui vous intéresse le plus ».

Après quoi, Adam Mosseri revient sur le fonctionnement des différents onglets de la plateforme et des algorithmes qui sélectionnent, au final, le contenu affiché.

Un fil d’actualité « des proches »

Dans le « feed », les gens veulent surtout voir les publications de leurs amis, famille et proches, pareil pour les stories, affirme Mosseri. C’est pourquoi le fil d’actualité et les stories sont classés de façon à proposer les contenus des proches en premier. Mais le classement de ces contenus est surtout influencé par de nombreux signaux récoltés par Instagram ; le nombre de likes de la photo, l’heure à laquelle vous surfez, depuis un smartphone ou le web, la fréquence des likes, etc.

Dans le fil d’actualité et les stories, les algorithmes d’Instagram analysent tout d’abord les informations sur les publications (popularité du contenu, l’heure de publication, lieu, etc.), ensuite les informations sur la personne qui a posté le contenu (personnalité connue, influenceur, proche), l’activité de l’utilisateur (fréquence de likes) et enfin, l’historique des interactions avec celui qui a posté. Plus vous montrez de l’intérêt pour le contenu d’une personne, plus Instagram vous proposera des contenus de sa part.

Sur base de ces informations – et d’autres –, les algorithmes mettent certaines publications en valeur plutôt que d’autres, celles plus susceptibles d’entrainer une action de la part des utilisateurs (like, commentaire, partage).

Des découvertes et du divertissement

Contrairement au fil d’actualité et aux stories, les Reels et Explorer proposent davantage de contenus neufs puisque ces onglets ont pour vocation de faire découvrir des choses aux utilisateurs, mais aussi de les divertir.

Ces publications sont tout de même influencées par les signaux enregistrés par Instagram vis-à-vis de ses utilisateurs (publications likées, enregistrées ou commentées). Là encore, l’objectif est de proposer du contenu susceptible d’intéresser les utilisateurs, afin qu’ils réalisent une action (liker, aller voir le profil de la personne, s’abonner, etc.).

Ainsi, si vous vous êtes pris de passion pour les comptes de chefs cuisiniers et que vous en avez suivi plusieurs, les algorithmes d’Instagram feront en sorte de vous proposer de nouveaux comptes culinaires dans Explorer ou les Reels ; recettes, photos de plats, comptes de chef, etc.

Mise à l’ombre interdite

Après avoir expliqué le fonctionnement des algorithmes d’Instagram, Adam Mosseri revient sur les accusations de « shadowban » de certaines publications – que l’on peut traduire par « mise à l’ombre pour noyer » un contenu. L’homme assure qu’ils n’y sont pour rien, que si l’une de vos publications est moins populaire, c’est tout simplement parce que les utilisateurs ne regardent plus l’entièreté de leur feed et qu’ils n’ont pas vu votre photo/vidéo.

Concernant les publications supprimées, le responsable de l’application avoue qu’ils ont fait des erreurs par le passé et qu’ils travaillent sur un système de notification expliquant désormais clairement les raisons pour lesquelles un post a été retiré d’Instagram.

Influencer Instagram 

Enfin, Adam Mosseri partage plusieurs conseils pour influencer ce que l’on voit sur Instagram. Les utilisateurs peuvent choisir d’enregistrer certains de leurs proches en « amis proches », afin de s’assurer de voir leurs nouvelles publications. Vous pouvez également muter des comptes de « proches » qui ne vous intéressent finalement pas. Et dernier point, Instagram permet d’indiquer qu’une publication recommandée ne vous intéresse pas. En le faisant, les algorithmes de l’application adapteront leurs recommandations.