Chrome et Edge seront bientôt encore plus rapides

Google a développé un nouveau compilateur JavaScript pour Chrome qui booste les performances de son navigateur.

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de Chrome et des navigateurs Internet qui reposent sur Chromium – projet open source développé par Google et utilisé par de nombreux navigateurs web (Opera, Edge, etc.) -, ces derniers s’apprêtent en effet à être plus rapides. Le géant du web vient de déployer un nouveau compilateur JavaScript, appelé Sparkplug, au sein de Chrome 91 ce qui devrait accélérer le chargement des pages.

Grâce à son nouveau compilateur, Chrome 91 offre des performances 23% plus rapides. Étant donné que la plupart des pages web reposent sur un navigateur web exécutant JavaScript, le langage de développement web par défaut, ces pages vont se charger plus rapidement.

« L’exécution rapide de JavaScript est un élément important de la rapidité du navigateur », explique Thomas Nattestad, chef de produit de Chrome, sur le blog de Chromium. « Dans Chrome, cette tâche est assurée par le moteur V8 qui exécute quotidiennement plus de 78 ans de code JavaScript. Dans M91, Chrome est désormais jusqu’à 23 % plus rapide grâce au lancement d’un nouveau compilateur Sparkplug et de courts appels intégrés, ce qui permet d’économiser chaque jour plus de 17 ans de temps processeur de nos utilisateurs. »

Pour parvenir à augmenter la vitesse de Chromium de 23%, les développeurs de Sparkplug ont rusé. Sans rentrer dans les détails techniques, le moteur triche. « Les fonctions qu’il compile ont déjà été compilées en bytecode, et le compilateur de bytecode a déjà fait la plupart du travail difficile… Sparkplug compile à partir du bytecode plutôt qu’à partir de la source JavaScript, et n’a donc pas à se soucier de tout cela », a déclaré l’équipe V8.

Outre cet aspect, Chrome 91 introduit également un nouveau design pour les boutons, les boutons radio ou les calendriers des formulaires. Déployé récemment, Chrome 91 devrait prochainement être intégré par les différents navigateurs web. Les utilisateurs devraient donc bientôt en profiter.