Microsoft baisse ses commissions sur les ventes de jeux de 30 à 12% sur PC

À l’instar de son grand concurrent Epic Games, la firme de Redmond entend bien appâter les créateurs de jeux vidéo en appliquant des tarifs réduits.

Avec une telle politique agressive de la part d’Epic Games pour dicter la marche à suivre et devenir leader du marché de la vente de jeux vidéo sur PC (et même maintenant d’applications), Microsoft se voit forcé de revoir ses commissions appliquées aux vendeurs de jeux vidéo sur le Microsoft Store. Si la firme ponctionnait autrefois 30% du prix d’un jeu lors de sa vente sur son Store PC, elle se rabat désormais sur 12%. Ce pourcentage est d’ailleurs le même que celui de l’Epic Games Store.

En effet, le Microsoft Store a du mal à faire sa place sur PC. Epic Games a dû pratiquer des tarifs très bas pour arriver concurrencer la plateforme Steam, leader du marché dans la vente de jeux vidéo PC. Cette dernière, de sa position dominante, se garde encore de reverser plus d’argent aux développeurs et applique une politique de rémunération de 70%. Il faut tout de même mentionner le mécontentement de beaucoup de professionnels du secteur vidéoludique face à la position de Valve, la société derrière Steam. Avec ce revirement, Microsoft semble donc vouloir se réconcilier avec les créateurs de jeux.

Microsoft est bien conscient que s’il veut garder une part de marché dans la vente de jeux sur PC face à Steam ou Epic, il va falloir être compétitif. Car finalement, ce sont bien les développeurs et éditeurs qui acceptent ou non les conditions de vente, dont le prix qui leur est reversé. « Ce sont les développeurs qui nous permettent de proposer des jeux fantastiques à nos joueuses et joueurs et nous souhaitons qu’ils rencontrent le succès sur nos plateformes. C’est pour cette raison que nous annonçons aujourd’hui que nous mettons à jour les conditions du Microsoft Store pour les développeurs PC », explique Microsoft.

La firme de Redmond a bien l’intention (re)gagner une place essentielle dans le secteur du jeu vidéo sur PC, elle veut être visible partout. Les jeux de Xbox Games Studios tels que Sea of Thieves ou MasterChief Collection ne seront d’ailleurs pas retirés de Steam. Le Game Pass, service de catalogue de jeux par abonnement et de cloud gaming de la firme, restera bien présent sur PC et permettra de jouer day-one aux nouveaux jeux signés Microsoft tels que Halo Infinite.

La réduction des commissions prises par Microsoft n’aura lieu que pour le Store PC et non console. Il faut également préciser que les offres du Game Pass PC et Xbox ne sont pas exactement les mêmes, bien que les jeux Xbox soient intégralement disponibles en cloud gaming sur PC. Mais cette une popularité accrue des services de Microsoft pourrait fortement intéresser les développeurs, pour améliorer la visibilité de leurs jeux dès lors que les joueurs n’ont plus à les acheter pour y jouer.

De plus, la firme entend aider aux mieux les développeurs de jeux vidéo à proposer les meilleures optimisations graphiques avec les kits de développement DirectX.

À partir du 1er aout donc, un jeu vendu sur le Microsoft Store rapportera 88% de revenus aux développeurs, contre 70% aujourd’hui. Cette adaptation s’inscrit dans la volonté de la firme de Redmond de repenser totalement le Microsoft Store pour le rendre plus attrayant et pour y faciliter l’accès aux développeurs.