Le montant des activités illégales de cette organisation de triche est estimé à plus de 64 millions d’euros (76 millions de dollars).

L’un des plus grands réseaux de triche dédiés aux jeux vidéo au monde a été démantelé en Chine, rapporte la BBC. Aidée par le géant des télécoms Tencen, la police de Kunshan (Shanghai) a interpellé 10 personnes lors de son opération coordonnée et a détruit 17 logiciels de triche. Près de 40 millions d’euros de biens ont également été saisis sur place, dont des véhicules de luxe.

Le vaste réseau connu sous le nom de Chicken Drumstick (Pilon de poulet) proposait des abonnements à des logiciels de triche pour divers jeux vidéo multijoueurs populaires, dont PUBG, Overwatch ou encore Call of Duty Mobile. Des activités qui ne plaisaient évidemment pas à Tencent, également présent sur le marché vidéoludique (Riot Games, Epic Games, etc.).

Les abonnements proposés variaient entre 10 et 200 dollars par mois et auraient rapporté plus de 76 millions de dollars aux tricheurs. La popularisation des compétitions de jeux vidéo, mais également le confinement auraient malheureusement fait exploser ce type de marchés.

Bien que les interpellations de la police chinoise soient conséquentes – l’organisation était en effet l’une des plus grosses au monde -, ils sont encore nombreux à proposer ce type de services illégaux. La toile regorge en effet de plusieurs centaines de réseaux de triche dédiés aux jeux vidéo à travers le monde.

Or, le fait que ces réseaux brassent toujours plus d’argent pousse de plus en plus les autorités à agir. Ces dernières craignent en effet que ces activités puissent servir à financer d’autres activités criminelles, voire terroristes. Elles représentent également un manque à gagner pour les états.

On notera aussi que certains logiciels de triche proposés sur la toile renferment parfois des malwares et autres logiciels malveillants. Il est donc évidemment déconseillé aux joueurs de céder à la tentation.