Avec WalChain, la Wallonie veut mettre en lumière les compétences des acteurs locaux de la blockchain.

La Wallonie compte désormais un réseau dédié à la blockchain, WalChain. Ce dernier est le fruit du rassemblement de plusieurs startups actives dans le secteur depuis plusieurs années déjà et a pour objectif de promouvoir cette technologie, mais aussi, et surtout de mettre en lumière les compétences wallonnes en la matière.

« Bien qu’on en entende parler depuis un moment déjà, le concept de la blockchain est encore flou pour de nombreuses personnes. Le rôle premier de WalChain est d’expliquer ce qu’est cette technologie et à quoi elle peut servir », nous explique David Schmitz, porte-parole de WalChain et entrepreneur dans le secteur de la blockchain.

Cette dernière permet d’échanger toutes sortes d’informations et de valeur de façon sécurisée et décentralisée. La traçabilité et la transparence des échanges sont également au cœur de cette technologie. Toutes ces caractéristiques font que la blockchain pourrait être utile à de nombreuses entreprises, mais aussi aux administrations publiques.

« WalChain a également pour objectif de sensibiliser la population à la blockchain, au rôle qu’elle va forcément jouer dans les années à venir, notamment dans le redéploiement économique de la Wallonie en créant de nouvelles compétences et des projets à haute valeur ajoutée », précise le porte-parole de l’initiative.

Cette dernière est d’ailleurs née du constat que la Wallonie comptait déjà de nombreux acteurs de la blockchain en son sein, mais que rien de concret ne les rassemblait. Grâce à WalChain, la technologie va pouvoir être promue au sein de la Wallonie – l’initiative s’inscrit d’ailleurs dans la dynamique de Digital Wallonia, la stratégie numérique de la Wallonie -, auprès des entreprises, mais également des pouvoirs publics et, à terme, à l’international en promouvant le savoir-faire wallon.