Votre prochain smartphone sera peut-être d’une marque chinoise dont vous ignoriez jusqu’à l’existence. Le contexte économique morose et la régression du marché affutent la compétitivité des marques chinoises. Avec son Find X3 Pro, Oppo semble avoir enfin trouvé la combinaison idéale pour marcher sur les plates-bandes de Huawei et Samsung. Xiaomi, lui, mise davantage sur la compétitivité avec le très bon rapport qualité / prix de son Mi 11.

Xiaomi Mi 11 – un très bon rapport qualité / prix

Si l’on pense souvent au Redmi Note quand on évoque la marque Xiaomi, le constructeur chinois cible de plus en plus le haut de gamme. Son Mi 11 se positionne comme un sérieux concurrent pour les Galaxy S21 et P40 de Samsung et Huawei. Comme OnePlus, Xiaomi mise avant tout sur l’excellent rapport qualité/prix de ses produits pour séduire de nouveaux clients. Facturé 749€, le Mi 11 n’a pourtant pas à rougir face à ses rivaux, qui sont parfois vendus 400€ plus chers. Certes, la marque Xiaomi fait moins rêver. Mais elle a également parcouru beaucoup de chemin depuis ses débuts et la compétitivité de ses appareils fait littéralement rêver.

Car le Mi 11 n’est pas un concurrent direct du S21, mais bien de son grand frère, le S21 Ultra, facturé, rappelons-le, 1.259€. Les deux appareils ont des fiches techniques quasiment identiques : un superbe écran OLED de 6,8″ qui affiche une résolution de 3200×1400, 120Hz de surcroit, un processeur Snapdragon 888 épaulé par un Adreno 660 et 8 Gb de RAM (contre 12 dans le cas du S21 Ultra), une énorme batterie de 4.600 mAh capable de tenir une journée complète, la 5G out of the box et de très solides performances en photo (nous y reviendrons). Un élément fait légèrement pencher la balance en faveur du Mi 11, il est livré avec un chargeur, et surtout, celui-ci offre des débits qui écrasent littéralement la concurrence (55W contre 25 chez Samsung, et 55W aussi en sans fil, contre 15 chez Samsung).

Tout n’est bien sûr pas parfait. Certains lui reprocheront l’absence d’étanchéité de l’appareil, son écran qui parait un peu fragile et susceptible de se rayer plus facilement que la concurrence (cela n’a jamais été le point de Xiaomi) ou ses performances en photo, encore légèrement en retrait – même si nous le verrons, Xiaomi a fait un énorme bond en avant. Des petites concessions que l’on fera généreusement au vu du prix de l’appareil, plus de 400€ moins cher que son concurrent le plus proche.

Le Mi 11 est un excellent smartphone, aux performances très impressionnantes. L’appareil brille par son écran AMOLED absolument superbe, ses performances solides en gaming, sa charge rapide (80% en 25 minutes seulement!), mais aussi son design très élégant et résolument moderne. Vous l’achèterez sans doute avant tout pour son prix, très clairement imbattable – si ce n’est peut-être par son rival OnePlus -, mais vous serez assurément impressionné par ses performances. MIUI, l’interface du fabricant, évolue dans le bon sens. MIUI 12 est un véritable régal à utiliser. L’interface est plus sobre que par le passé, mieux fournie aussi et ultra-personnalisable. On se rapproche assez bien de l’expérience que l’on peut avoir sur un smartphone de la marque Huawei, avec bien sûr quelques spécificités propres aux appareils Xiaomi.

L’appareil photo est resté durant très longtemps le Talon d’Achille des smartphones Xiaomi. Le Mi 11 change la donne. La polyvalence du capteur est impressionnante. On retrouve ici une combinaison de trois appareils photos : un capteur principal de 108 mégapixels (f/1.85), qui permet de réaliser des photos très détaillées de son environnement et de zoomer sur certaines parties des décors. Ca manque un tout petit peu de piqué, ça manque parfois un peu de contraste mais dans l’ensemble, le Mi 11 réussit très bien l’examen et parvient pratiquement à égaler ses concurrents directs. Le Mi 11 brille pour la photo de portrait, avec un excellent découpage du sujet, la macro et la netteté de ses images. On est en revanche un peu moins impressionné par la photo nocturne, les distorsions visibles avec l’ultra grand angle et la caméra frontale (20 mégapixels), qui fait le travail sans forcément briller. Au vu du prix, difficile de se plaindre, encore une fois, car le Mi 11 affronte sur le ring des appareils beaucoup plus coûteux.

Xiaomi frappe donc très fort avec son Mi 11, qui se positionne comme le modèle haut de gamme le plus compétitif et ayant le plus à offrir dans sa gamme de prix. En Belgique, la marque commet toutefois une erreur : elle ne proposera que le modèle avec 256 Go de stockage à la vente, facturé 849€… Soit 100€ de plus que le modèle avec 128 Go de stockage que l’on trouve chez nos voisins. Cela reste avantageux par rapport à un S21 Ultra, mais l’appareil perd en attrait par rapport aux autres flagships, vendus 799€.

Les + :

  • Beaucoup moins cher que son rival direct, le S21 Ultra
  • Un design très réussi
  • L’interface MIUI, qui a bien évolué
  • De solides performances
  • La charge rapide, un régal
  • Un bon en avant en photo

Les – :

  • Les 256 Gb n’étaient pas nécessaires et gonflent artificiellement le prix en Belgique
  • Toujours un léger retard sur les concurrents en photo
  • L’écran qui parait un peu fragile

Oppo Find X3 Pro – l’excellence

Oppo avait été l’un des premiers constructeurs à proposer un smartphone 5G en Europe, si pas le premier sur certains marchés, dont la Belgique. La marque chinoise est arrivée tardivement en Occident, laissant ses concurrents prendre une jolie longueur d’avance. Ses terminaux se caractérisent surtout par leur compétitivité niveau prix et de petites innovations qui ont permis au constructeur de se démarquer de la concurrence. La marque de fabrique d’Oppo, cela a toujours été ses chargeurs rapides. Le Find X3 Pro ne fait pas figure d’exception avec son chargeur SuperVOOC de 65W, qui permet de recharger son smartphone en des temps records. C’est tout simplement le chargeur le plus rapide du marché. Suffisant pour vous faire craquer? Sans doute pas.

Mais les arguments qui font pencher la balance du Find X3 Pro par rapport à ses concurrents sont nombreux. En Belgique, le constructeur se montre très agressif car la marque n’est pas encore très connue. Il n’hésite donc pas à être très généreux avec ses clients. Les acheteurs du smartphone repartiront ainsi avec une montre connectée (349€), un chargeur sans fil (79€) et une coque en kevlar (49€). L’offre est imbattable. Car sans ces petits “plus”, le Find X3 Pro vous aurait sans doute paru assez cher au prix auquel il est proposé (1.149€). Jeter plus de 1000€ pour un smartphone d’une marque pratiquement inconnue au bataillon chez nous, cela peut paraître fou, mais dans la pratique, le Find X3 Pro est un excellent smartphone. Sa fiche technique a de quoi faire rougir le S21 ou l’iPhone 12. Il est équipé d’un écran AMOLED de 6,27″ 120Hz, embarque un processeur Snapdrgon 888, la Rolls-royce des processeurs mobiles, embarque 12 Go de RAM et 256 Go de stockage par défaut, propose la 5G out of the box et se positionne de surcroit comme l’un des meilleurs photophones du moment.

Oppo a opté ici pour une combinaison de quatre capteurs. Un capteur grand angle de 50 mégapixels (f/1.8), un capteur ultra grand-angle de 50 mégapixels (f/2.2), pratiquement identiques, qui ne reflètent aucune différence de tonalité lorsqu’on passe de l’un à l’autre, et auxquels viennent se joindre un capteur telephoto de 13 mégapixels (f/2.4) et une caméra “microscope” de 3 mégapixels, sur laquelle nous reviendrons plus tard. Le Find X3 Pro brille par sa polyvalence en photo. Les images capturées sont d’une qualité étonnante. Le Find X3 Pro est un appareil qui brille de jour comme de nuit. Les photos ont tendance à être un peu trop contrastées comme chez Samsung, et le rendu est à ce titre très flatteur, à défaut d’être plus réaliste. Le mode nuit est excellent, l’appareil brille aussi dans la photo de portrait, avec un très bon découpage des sujets. Il surprend toutefois le plus au niveau de la distorsion, qui est ici minimisée à l’extrême. On se rapproche du niveau d’un S21 Ultra ou d’un Mate 40 Pro. Tout au plus lui reprochera-t-on peut-être quelques rares soucis de colorimétrie et de balance des blancs. En vidéo également, le Find X3 Pro impressionne grâce à sa stabilisation poussée de l’image. Mais ce qui lui permet réellement de se démarquer de ses concurrents, c’est sa caméra microscope, unique, avec son zoom x25, qui permet de capturer les détails microscopiques d’un objet. Vous verrez apparaître les diodes d’un écran d’ordinateur, les nervures des feuilles et les fils de vos tissus avec un niveau de détail jamais vu. Pour que cela fonctionne, il faut coller son smartphone à un objet. Un petit halo lumineux éclaire alors la zone à photographier. Alors bien sûr, on n’utilisera pas la fonction tous les jours. Il s’agit clairement d’un gadget, mais d’un gadget sacrément cool tout de même!

Difficile en définitive de ne pas être séduit par cette proposition très alléchante, d’autant plus qu’en terme de design, Oppo a également fait des pas de géants. On a vraiment l’impression de tenir un smartphone premium en main. Si la facture paraît trop salée, on vous conseille de vous tourner vers le Find X3 Neo, qui conserve une fiche technique très proche du Find X 3 Pro, mais perd toutefois sa caméra microscope et l’une ou l’autre feature. Il affiche un prix beaucoup plus compétitif (799€), et est lui aussi livré avec une montre et des écouteurs.

Les + :

  • Un design très réussi
  • La caméra-microscope, un régal
  • La charge rapide 65W
  • ColorOS, une surcouche agréable
  • De solides performances globalement
  • Les produits plus offerts : une montre, un chargeur sans fil, la coque en kevlar
  • De très bonnes performances en photo

Les – : 

  • Sans les produits offerts, le tarif paraîtrait un peu trop élevé
  • Des différences minimes avec le Find X3 Neo, à 799€, plus avantageux