Les produits ne seront pas fabriqués si la demande n’atteint pas l’objectif fixé par l’entreprise américaine.

Amazon vient de dévoiler sa nouvelle plateforme, Build It. À l’instar de Kickstarter, il s’agit d’une plateforme dédiée au financement participatif. Le géant de l’e-commerce y propose divers projets élaborés par ses designers et ingénieurs et ce sont aux clients de décider quels objets seront fabriqués. Pour cela, ils devront simplement précommander l’objet qui les intéresse. Si le projet atteint un certain nombre de précommandes, celui-ci sera alors concrétisé et les clients recevront alors leur produit. Dans le cas contraire, ils seront remboursés.

Pour lancer Build It, Amazon a dévoilé trois nouveaux objets pour la maison connectée, à savoir une horloge à coucou intelligente, une balance nutritionnelle également intelligente et une imprimante à notes autocollantes. Ces trois objets intègrent l’assistant virtuel d’Amazon, Alexa. Ils seront donc contrôlables par la voix.

Les précommandes pour chacun de ces objets sont ouvertes pour une période limitée. Au bout de cette période, seuls les projets qui auront atteint leur objectif seront fabriqués. En procédant de la sorte, Amazon tente d’éviter les échecs commerciaux, mais aussi de se retrouver avec des stocks importants d’invendus.

Et si l’adoption du concept de financement participatif par une entreprise aussi prospère qu’Amazon peut étonner, voire choquer, le pari semble plutôt déjà réussi pour cette dernière. En un jour seulement, l’un des objets – l’imprimante de notes autocollantes – est déjà financé à 50%.

La première campagne prendra fin au bout d’un mois. Les clients devront patienter plusieurs mois avant de recevoir leur commande. Les livraisons ne sont pas prévues avant juillet, au mieux, si les projets sont entièrement financés.

On notera cependant que la plateforme Build It n’est pour l’instant accessible que pour les clients américains. Difficile de savoir si Amazon compte l’ouvrir à d’autres marchés.