Le GamePass progresse timidement, avec 18 millions d’abonnés

En l’espace de quatre mois, le service n’a gagné  “que” 3 millions d’abonnés.

Le “Netflix du jeu vidéo” poursuit sa croissance, sans toutefois voir ses chiffres s’envoler. Au cours des quatre derniers mois, le GamePass a vu son nombre d’abonnés augmenter de 3 millions pour atteindre les 18 millions. Un chiffre en croissance donc, mais dont la progression reste timide pour une plate-forme qui est autant mise en avant par Microsoft.

Si le GamePass est actuellement la formule de “gaming en illimité” la plus populaire, son succès reste modéré une fois mis en parallèle avec les performances du Xbox Live.

Actuellement, Microsoft a plus de 100 millions d’abonnés au Xbox Live, une formule d’abonnement dont l’intérêt principal est un accès au jeu en ligne sur Xbox mais qui permet également aux abonnés de récupérer jusqu’à 5 jeux gratuits par mois qu’ils pourront continuer à jouer jusqu’à ce qu’ils stoppent leur abonnement. En l’espace de deux ans, le Xbox Live a vu son nombre d’abonnements presque doubler. Début 2019, le service comptait 57 millions d’abonnés. Il a connu une timide progression jusque début 2020 pour atteindre les 65 millions d’abonnés. Jusque là, les chiffres n’avaient que très peu progressés, avec des gains de 3 à 6 millions de nouveaux abonnés par an. Le premier confinement semble avoir lourdement impacté ses performances, avec une croissance exceptionnelle durant les mois de mars et avril 2020, qui ont permis au géant de franchir le cap des 90 millions d’abonnés en avril 2020. Depuis lors, le service a enregistré 10 millions d’abonnement supplémentaires.

Le succès inattendu du Xbox Live, qu’il espérait sans doute pousser vers la retraite, a quelque peu désorienté la stratégie de Microsoft, qui a annoncé une soudaine hausse des prix pour son abonnement en janvier 2021, en espérant sans doute pousser sa clientèle vers la formule GamePass, plus avantageuse, avant de revenir sur sa décision quelques heures plus tard face aux critiques des internautes.

Ce n’est un secret pour personne, le géant américain investit des montants considérables dans son offre GamePass. Toute sa stratégie sur la génération de consoles actuelles repose sur le succès de son offre. L’acquisition de Bethesda, la création d’un vaste pôle de développement et l’intégration de toutes les exclus first-party poussent en avant la stratégie du GamePass. Pour les gamers, il s’agit d’une formule très avantageuse qui donne accès à un catalogue de plus de 300 jeux contre seulement 9,99€ par mois. Tous les abonnés peuvent également jouer aux dernières exclusivités de la console, et notamment en ce mois de janvier à The Medium, nouvelle production du studio polonais Bloober Team.

Si le géant américain s’en sort plutôt bien dans le secteur en ce début d’année 2021, avec un chiffre d’affaires en progression de 51% sur l’année, qui avoisine aujourd’hui les 5 milliards de dollars, la croissance de son service est probablement inférieure à ce que le géant américain attendait. 2021 sera à ce titre une année clé pour le GamePass, qui a encore tout à prouver. Microsoft devra également trouver une solution pour sa formule Xbox Live, qu’il espérait probablement mettre à la retraite il y a un an ou fusionner avec son GamePass.

L’arrivée du service sur mobiles, fin 2020, ne semble pas avoir non plus fait exploser le nombre d’abonnements. Sur mobile, les abonnés peuvent jouer aux productions Xbox avec une manette connectée à leur smartphone. Pas besoin d’être propriétaire d’une console pour jouer puisque les jeux tournent dans le cloud. La machine marketing reste toutefois timide et surtout l’absence d’application dédiée sous iOS lui fait défaut. Courant 2021, Microsoft entend palier à ce problème en proposant un accès au GamePass par le biais du navigateur Safari. Cette formule sera-t-elle toutefois suffisamment efficace pour convaincre le grand public? Pour l’heure, rien n’est moins sûr.