Salesforce pourrait faire de Slack son application de messagerie professionnelle et augmenter ainsi sa popularité.

C’est un rachat historique que vient de signer Salesforce, géant de la tech spécialisé dans la gestion de la relation client. Il vient en effet de racheter l’application de messagerie Slack pour la coquette somme de 27,7 milliards de dollars. Un rachat qui pourrait aider Slack à concurrencer Microsoft Teams en tant qu’application de communication interne aux entreprises.

La pandémie de coronavirus et le confinement qui en a découlé ont boosté l’utilisation des applications de visioconférence et autres logiciels de communication dédiés aux entreprises. Si Zoom et Teams ont connu une importante hausse de popularité au cours de ces derniers mois, ce ne sont pas les seuls. Slack a en effet indiqué qu’il avait enregistré une hausse de 39% de ses revenus au cours du dernier trimestre.

Une croissance qui pourrait se poursuivre au cours des prochains mois en raison de la crise sanitaire et de l’essor du télétravail, mais aussi de son rachat par Salesforce. L’entreprise pourrait en effet faire de Slack sa nouvelle interface de son service client. “Ensemble, nous allons façonner le futur des logiciels d’entreprises et transformer la façon de travailler dans le monde du tout numérique“, a indiqué Marc Benioff, le PDG et fondateur de Salesforce.

Slack est déjà très populaire au sein de nombreuses entreprises, principalement dans les départements de ventes et marketing des entreprises. Avec son rachat par Salesforce, Slack va tenter de concurrencer Microsoft Teams sur d’autres secteurs, notamment celui de la collaboration professionnelle en ligne.