Initialement prévu le 27 novembre, le Black Friday aura finalement lieu le 4 décembre en France. 

Le géant des sites de vente en ligne vient d’accepter le report du Black Friday, ce rendez-vous shopping venu tout droit des États-Unis qui est devenu un incontournable en Europe depuis plusieurs années. Une annonce de taille qui est évidemment liée à la pandémie de coronavirus et au confinement en vigueur en France.

Depuis quelque temps, les commerçants physiques et acteurs de la grande distribution faisaient pression pour pouvoir rouvrir leurs magasins avant le 1er décembre, date à laquelle le confinement devrait être allégé en France, et pouvoir profiter du Black Friday pour réaliser des ventes. Or, malgré les revendications des commerçants, rouvrir les magasins non essentiels pour le Black Friday n’est pas à une priorité pour le gouvernement français qui craint de voir les consommateurs s’agglutiner devant les commerces pour profiter des promotions.

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire avait alors proposé de reporter le Black Friday. Une proposition pour le moins étonnante qui permettait malgré tout aux commerçants de vendre à prix plein durant une semaine supplémentaire, ce qui n’est pas négligeable durant cette période difficile. Le fait est que les acteurs de la grande distribution, commerçants et sites de vente en ligne attendaient surtout la réponse d’Amazon France pour acter le report du Black Friday. Hier soir, le géant des sites de vente en ligne s’est montré favorable à cette idée.

« Nous avons décidé de reporter le Black Friday si cela permet aux commerces de rouvrir avant le 1er décembre. Le Black Friday se déroulera cette année le 4 décembre en France », a indiqué Frédéric Duval, directeur général d’Amazon France durant le JT de TF1. « Nous agissons en responsabilité et sommes à l’écoute de ce qu’il se passe dans la société française », a-t-il souligné.

Les autres pays européens seront-ils impactés par cette décision d’Amazon France ? Il semblerait que non. Le directeur général d’Amazon France a en effet laissé entendre que le report du Black Friday ne concernait que la France. Les Français pourront donc passer par une autre version du site – espagnole , par exemple – pour profiter des promotions du vendredi noir.