Développé par Sobaka Studio, une équipe russe à qui on doit Redeemer, 9 Monkeys of Shaolin est un beat-them-up “à l’ancienne” qui n’oublie cependant pas d’apporter des touches de modernité qui lui sont bénéfiques.

L’intrigue se déroule en Chine, en l’an 1572, alors qu’un petit village se fait attaquer par des pirates. Nous incarnons Wei Cheng, un habitant de ce village et un pêcheur fort doué pour le combat. Étant témoin de la mort de son grand-père, il part alors en quête de vengeance et rejoindra les moines Shaolin pour apprendre l’art du combat. Armé de son bâton, Wei Cheng va alors parcourir la Chine médiévale pour retrouver ce groupe de pirates.

La direction artistique est une franche réussite.

9 Monkeys of Shaolin est un beat-them-up à l’ancienne, entendez par là que la majorité de ce que vous allez faire consiste à parcourir des niveaux en ligne droite tout en combattant tous les ennemis qui se dressent devant vous. Le gameplay est agréable à prendre en main et offre de nombreuses possibilités. Il y a trois boutons pour réaliser des attaques, un bouton d’esquive, la croix directionnelle vous permettra d’utiliser différentes sortes de thé que vous pourrez trouver en cassant les éléments de décors. Il sera aussi nécessaire de maîtriser la parade du jeu, puisque certaines attaques ennemies ne pourront être interrompues que par ce biais. Et d’autres techniques plus complexes seront introduites au fil du jeu. Ces nouvelles techniques permettent notamment d’utiliser le Qi, une énergie spirituelle rassemblée en réalisant des combos.

Entre ces niveaux, vous passerez du temps dans le temple de vos alliés, les moines Shaolin. Il s’agit d’un hub central où vous pourrez vous entretenir avec les autres personnages et gérer les éléments de RPG que le jeu ajoute à cette formule old-school. Chaque fin de mission vous rapporte des points de compétences à répartir dans différents arbres pour améliorer vos attaques. Certaines missions vous offrent même des armes et pièces d’équipements aux caractéristiques bien distinctes.

Vous passerez un peu de temps au temple entre les missions.

Cette aventure est soignée sur de nombreux aspects. Le scénario est assez présent, avec de nombreux dialogues entièrement doublés en anglais et en russe. De très belles illustrations viennent même enrichir l’histoire entre les chapitres. Les niveaux ne sont pas très longs mais il y en a beaucoup. Il est dommage cependant de voir des niveaux construits en ligne droite et ne proposant que du combat, comme beaucoup de beat-them-up, alors que certains passages du jeu montrent un potentiel de niveaux plus intéressants.

Malgré leur linéarité, les stages sont visuellement très variés et offrent parfois de très jolis décors. Certains niveaux utilisent les ombres intelligemment pour créer une ambiance tout à fait différente des stages habituels. La mise en scène est très soignée et la direction artistique fonctionne vraiment bien, même si cela peut engendrer quelques petits soucis de lisibilité dans certains stages. La bande-son est cependant en retrait. Si les morceaux fonctionnent et accompagnent bien l’ambiance des environnements, ils sont tout de même très oubliables.

Certains niveaux ont une ambiance tout à fait différente.

9 Monkeys of Shaolin s’avère tout de même très efficace dans sa proposition. Les combats sont fun grâce à un gameplay bien réalisé et aux nombreuses possibilités. L’action répond bien, les coups portés ont de l’impact et c’est vraiment grisant d’enchainer les combos et les contres dans tous les sens. Les ennemis sont également bien pensés. Même si la manière de les battre reste pareil d’un ennemi à l’autre, certains ont des comportements différents qu’il faudra prendre en compte. Le jeu s’avère assez corsé, même dans les difficultés les plus basses, il faudra donc apprendre à maîtriser les différentes capacités de Wei Cheng.

Malheureusement, le scénario du jeu s’avère assez court. En comptant les missions annexes, il faudra environ 4h pour en voir le bout. Une durée de vie assez faible pour le seul et unique contenu que propose le titre. Il sera évidemment possible de refaire cette aventure dans d’autres modes de difficulté, les niveaux renferment des secrets qui débloquent des petits bonus et le jeu propose également la possibilité de jouer en coopération, mais il n’y a rien d’autre. Un constat décevant tant les quatre heures que propose cette aventure sont solides. Difficile de ne pas rester sur notre faim.

Conclusion

9 Monkeys of Shaolin est un beat-them-up se déroulant dans un univers inspiré de la Chine médiévale. Nous suivons les aventures de Wei Cheng, un pêcheur dont le village subit l’assaut d’un groupe de pirates. Parti en quête de vengeance, il s’alliera à des moines Shaolin pour retrouver ce groupe. Un scénario qui s’avère plus travaillé qu’à l’accoutumé pour un jeu du genre. Son gameplay à l’ancienne cache cependant des mécaniques de RPG qui apportent un peu de profondeur à la formule. Les niveaux sont presque tous construits de la même manière, ce qui amène une certaine répétitivité heureusement rattrapée par un gameplay qui ne s’essouffle pas. Nerveux et intenses, les combats composent l’épine dorsale du jeu et la difficulté du titre vous forcera à en comprendre les rouages pour exploiter tout cela au mieux. Si cette aventure est très soignée, elle se boucle toutefois assez vite. 

9 Monkeys of Shaolin

7.2

Gameplay

8.0/10

Contenu

6.5/10

Graphismes

7.5/10

Bande son

6.0/10

Finition

8.0/10

Les + :

  • Un gameplay réussi
  • Une bonne dose de challenge
  • Une bonne direction artistique et de très jolis décors
  • Une aventure soignée
  • Jouable en coopération

Les - :

  • Une courte durée de vie
  • Des niveaux un peu trop simples
  • Une bande-son en retrait
  • Un peu cher tout de même (29,99€)