Le nouveau Patch Tuesday corrige pas moins de 20 bugs critiques susceptibles de permettre l’exécution de code à distance.

La firme de Redmond vient de publier son nouveau patch correctif mensuel. Une nouvelle édition du Patch Tuesday qui vient colmater 129 vulnérabilités au sein de Windows 10. Parmi celles-ci, 32 failles ont été classées comme risques d’exécution de code à distance dont 20 ont été qualifiées de critiques, soit la plus grande note sur l’échelle de dangerosité de bugs de Microsoft.

L’édition septembre 2020 du Patch Tuesday apporte donc des correctifs pour des failles de sécurité relativement inquiétantes. Certaines concernent des systèmes installés sur les réseaux d’entreprise. Si elles sont exploitées, les dégâts pourraient être importants. C’est pourquoi il est évidemment conseillé d’installer le nouveau patch de sécurité de Microsoft.

Si la firme de Redmond veille à ne pas donner trop de détails lors de la publication d’un nouveau patch, les hackers se fient aux déclarations de Microsoft pour chercher et dénicher les failles plus intéressantes, afin de les exploiter avant que les utilisateurs ne téléchargent les correctifs. Autrement dit, il vaut mieux ne pas tarder avant d’installer le Patch Tuesday une fois qu’il a été rendu public.